Deconfinement : les lieux ou vous risquez d-etre contamine par le Covid-19

Cimetière, supermarché, centre commercial, piscine... Nombreux sont les endroits "à risque", et ce même après le déconfinement. En effet, rappelons que pour être protégé dans n'importe quel lieu, vous devez être immunisé. Or, les chercheurs ne savent encore pas comment fonctionne l'immunité entraînée par le Covid-19. Pour l'instant, une seule chose est sûre : peu de Français sont immunisés, d'après l'Institut Pasteur (moins de 6%). Aussi, vous devez redoubler de prudence en sortant de chez vous, respecter la distanciation sociale, maitrîser parfaitement les gestes barrières... et connaître les endroits à risque. La liste dans notre diaparama. 

En France, deux nouveaux clusters illustrent les risques liés au déconfinement

Il en faut peu pour que le virus reparte de plus belle. 

Deux clusters − ou cas groupés − qui ont éclos ces derniers jours, en sont la preuve. Ils ont été détectés et pris en charge par l’agence régionale de santé (ARS). 

Le premier, qui est concentré dans le village d’Eglise-Neuve-de-Vergt, à proximité de Périgueux, en Dordogne, a emergé suite à un enterrement. Les proches du défunt se sont réunis dans la limite de vingt personnes, comme le veulent les autorités, mais, à l’issue des obsèques, d’autres proches de la famille les auraient rejoints. Résultat : 5 personnes de la famille ont été testées positives. 

Le deuxième cluster se trouve à Chauvigny, dans la Vienne. Il s'agit d'un collège où le nombre de cas positifs se serait dangereusement multiplié. 

Force est de constater, que malgré le respect de gestes barrières ou encore des règles liés au déconfinement, il est possible d'attraper le virus dans certains lieux "à risque". Mais avant d'établir la liste de ceux-ci, voyons ensemble à quelle distance une personne peut en contaminer une autre.

À partir de quelle distance une personne peut-elle en contaminer une autre ?

Pour être infecté, il faut qu’un certain nombre de particules virales pénètrent à l’intérieur de votre corps. Ainsi, si la distance de sécurité est importante, la durée du "contact" et l’état de santé des personnes impliquées jouent un rôle également. 

Mais à partir de quelle distance coure-t-on un risque d'être infecté ? D'après Stéphane Gayet, interviewé dans un précédent article, "Les micro-gouttelettes (G) ont une portée maximale de 1,5 à 2 mètres. Elles sont denses et chutent très rapidement, ne pouvant rester en suspension dans l’air durablement, sauf dans le cas où l’air est très sec".

Elles contaminent ainsi les personnes en s’impactant sur leurs yeux, leurs narines et leurs lèvres. Elles peuvent aussi s’impacter sur leurs joues et être ensuite déplacées sur une muqueuse du visage par un doigt.

En résumé, "les microparticules aéroportées (A) ont une portée de plusieurs mètres. Elles sont très peu denses, légères et restent en suspension dans l’air durablement (plusieurs heures)".

Si vous allez faire les boutiques cette semaine ou jouer une partie de tennis, il est tout à fait possible d'attraper encore le coronavirus. Rien n'est gagné. Aussi, découvrez dans notre diaporama la liste des endroits où vous avez le plus de risques d'être contaminé. 


Les transports en commun : une densité humaine dangereuse

1/7
Déconfinement : les lieux où vous risquez d'être contaminé par le Covid-19

Dès ce lundi, vous pourrez à nouveau vous déplacer grâce aux transports en commun.

Pourtant, ce n'est pas une si bonne nouvelle : les lieux où les risques de contagion sont les plus élevés constituent ceux où il y a une importante densité humaine et où il existe le mélange le plus diversifié d'individus. Le train, le bus, le métro ou encore le RER sont donc particulièrement dangereux. 

Un propos que confirme Stéphane Gayet, interviewé dans un précédent article : "Ce sont essentiellement les transports en commun urbains et suburbains comme le métro, le bus et le RER", qui vous exposent au risque de contamination, d'après l'expert.

Pour se donner une idée, en moyenne, le métro de Paris transporte 4,05 millions de passagers chaque jour. Préférez donc, si vous le pouvez, la marche à pied ou encore le vélo. 

Le cimetière : gare aux regroupements !

2/7
Déconfinement : les lieux où vous risquez d'être contaminé par le Covid-19

Comme vu précédemment, les cimetières sont des lieux à risque en raison des regroupements liés aux obsèques. 

Or, bien que "les cérémonies de funérailles seront limitées à 20 personnes maximum", d'après les autorités, cela pourrait ne pas suffir à vous protéger. Le cluster dans le village d’Eglise-Neuve-de-Vergt en est la preuve.

Pour ne pas mettre en paril votre santé, en cas de funéraille, respectez les règles barrières et de distanciation. Les contacts physiques, comme se faire la bise ou se serrer la main, doivent être évités. 

Le supermarché : un lieu à haut risque

3/7
Déconfinement : les lieux où vous risquez d'être contaminé par le Covid-19

"Au supermarché, le risque dépend de l'affluence, nous partage le Pr Stéphane Gayet. Il est très variable. Il est maximal dans les files d'attente, notamment celles pour passer en caisse".

Les files d'attente sont dangereuses de manière générale. "Partout où il y a une ruée dans un commerce [liquidation, ouverture, avant fermeture, ndlr], votre risque augmente", poursuit le spécialiste.

Les coronavirus, comme tous les virus respiratoires, sont transmis d’une personne à une autre via la toux et, à moindre degré, la parole. Dans une file d'attente, il est donc fort probable d'être exposé à la maladie.

Hammams, spas, piscines... Attention à la promiscuité !

4/7
Déconfinement : les lieux où vous risquez d'être contaminé par le Covid-19

Certes, les piscines restent fermées à l'heure actuelle. Mais il est possible qu'avec l'arrivée des beaux jours, vous ayez envie d'aller plonger dans la piscine des voisins pour vous rafraîchir. Mauvaise idée. 

Bien que le traitemement chloré "n'est pas favorable à la persistance du virus", selon le professeur Simon Le Hello, interviewé par France 3, dans ces lieux "la transmission est inter-humaine, la promiscuité est donc le premier risque", met-il en garde. 

Maintenir une distanciation physique vaut donc autant sur la terre ferme qu'en milieu humide.

Les plages, qui vont être réouvertes au cas par cas, devront faire appliquer ces mesures de distanciation dans l’eau et sur le sable.

Les salles d'attente : un nid à virus

5/7
Déconfinement : les lieux où vous risquez d'être contaminé par le Covid-19

Osthéopate, dentiste, ophtalmo... Avec le déconfinement, les professionnels de la santé vont à nouveau ouvrir leurs portes aux malades. Une bonne nouvelle, pour tous ceux qui ont des soucis de santé autre que le coronavirus, et qui ont du attendre, patiemment, un rendez-vous. 

Mais il ne faut pas oublier que les salles d'attente sont des lieux à risque élevé.

En effet, les chaises sont bien souvent collées et les salles d'attente ne sont pas forcément aérées. 

Privilégiez donc encore la téléconsulation, si votre santé le permet. 

Centres commerciaux et boutiques : la prudence est de mise

6/7
Déconfinement : les lieux où vous risquez d'être contaminé par le Covid-19

Dès ce lundi, tous les commerces non-alimentaires réouvrent. Cela vaut aussi pour les centres commerciaux de plus de 40 000 m2, à l'exception de l'Ile de France qui les maintient fermés. Les marchés sont aussi, en général, réautorisés.

Le problème ? Même si le port du masque grand public "sera recommandé pour les personnels et les clients",  il est tout à fait possible qu'une personne ne porte pas de masque ou encore que le magasin soit bondé. Résultat : vous pouvez être contaminé. 

À l'école, le risque de contagion est bien réel

7/7
Déconfinement : les lieux où vous risquez d'être contaminé par le Covid-19

Sans grande suprise, l'école est un lieu à haut risque de contamination. Tout simplement, parce que les enfants parlent, crient, toussent et qu'il va être difficile, en particulier pour les plus petits, de respecter la distanciation sociale et les gestes barrières. 

C'est pourquoi le Conseil scientifique avait préconisé une réouverture des classes en septembre, "par précaution", et non le 11 mai, comme l'a décidé le gouvernement. 

Le Conseil indique néanmoins avoir pris "acte de la décision politique" de les rouvrir progressivement dès le printemps, en "prenant en compte les enjeux sanitaires mais aussi sociétaux et économiques".

Il préconise toutefois une batterie de mesures, dont le port obligatoire d'un masque antiprojection dans les collèges et les lycées, la prise de température à la maison par les parents, des stratégies dans les établissements pour éviter les brassages d'élèves...

Sources

Coronavirus : en Nouvelle-Aquitaine, deux clusters illustrent les risques d’un relâchement des mesures de précaution, 11 mai 2020, Le Monde. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.