Covid-19 : pourquoi la deuxième vague pourrait être encore plus meurtrière ?
Sommaire

Covid-19 : quelles mesures aux USA pour anticiper la deuxième vague ?

Covid-19 : quelles mesures aux USA pour anticiper la deuxième vague ?© Istock

Le CDC a rédigé des directives détaillées pour les gouvernements des différents États pour garantir un déconfinement en toute sécurité. Robert Redfield a déclaré que ces directives seront "accessibles au public sous peu".

Recruter du personnel soignant

Le CDC compte environ 500 employés aux USA, travaillant sur une variété de problèmes de santé publique. Désormais, la plupart d'entre eux seront affectés à la lutte contre le Covid-19, a précisé le chef du CDC.

Le CDC prévoit également d'embaucher au moins 650 autres experts pour "augmenter considérablement" le personnel de santé publique dans les États et aider à la recherche, entre autres, a-t-il ajouté.

Le recours à des bénévoles

Robert Redfield a reconnu qu'une main-d'œuvre plus importante était nécessaire. Il a évoqué la possibilité de faire appel à des volontaires du Peace Corps et d'AmeriCorps (association mettant à disposition des volontaires formés aux États-Unis pour aider les états dans des conditions difficiles, relevant du domaine social et économique).

Des "recenseurs" pour retrouver toutes les personnes qui ont été en contact avec les malades

En outre, le chef du CDC mentionne aussi le Bureau du recensement des États-Unis, lorsqu'il évoque les soutiens possibles. Il s'agit d'une administration publique américaine qui donne des estimations sur les populations américaines et mondiales.

Si l'organisation a précédemment suspendu ses opérations en raison de la pandémie, Robert Redfield indique qu'il serait possible d'avoir recours aux recenseurs. "Ils pourraient être formés pour faire partie d'un effort complet de recherche des contacts", a-t-il dit. Concrètement, les USA pourraient faire appel aux recenseurs pour retrouver les personnes qui ont été en contact avec les patients diagnostiqués positifs au Covid-19.

L'ancien directeur du CDC, Tom Frieden, a estimé que jusqu'à 300 000 traceurs de contact seraient nécessaires aux États-Unis. Le Johns Hopkins Center for Health Security et l'Association of State and Territorial Health Officials - qui représente les services de santé des États - estiment que 100 000 traceurs de contact supplémentaires sont nécessaires et demandent 3,6 milliards de dollars en financement d'urgence du Congrès.

"Ce sont toutes des discussions qui se poursuivent pour essayer de déterminer quelle est la stratégie optimale à utiliser", a-t-il déclaré. "Et cela peut être une combinaison des trois."

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.