Covid-19 : pourquoi la deuxième vague pourrait être encore plus meurtrière ?
Sommaire

CDC : "Nous allons avoir l'épidémie de grippe et l'épidémie de coronavirus en même temps"

CDC : "Nous allons avoir l'épidémie de grippe et l'épidémie de coronavirus en même temps"© Adobe Stock

L'OMS n'est pas la seule à craindre une seconde vague de COVID-19. Les autorités médicales américaines sont également très inquiètes. "Il est possible que l'hiver prochain, le virus soit encore plus agressif que pour la période que nous venons de traverser, a déclaré Robert Redfield, directeur du CDC, dans une interview accordée au Washington Post. Et quand je partage mon opinion avec les autres, ils ne comprennent pas ce que je veux dire".

Pourtant, selon le directeur du CDC, l'explication est simple : "Nous allons avoir l'épidémie de grippe et l'épidémie de coronavirus en même temps", a-t-il déclaré.

Covid-19 et grippe en même temps : "une pression inimaginable sur le système de santé"

Le fait d'avoir deux éclosions de pathologies respiratoires simultanées mettrait une pression inimaginable sur le système de santé, a-t-il poursuivi. Avec plus de 1,49 million de cas et près de 90 décès (au 18 mai 2020), les États-Unis sont le pays le plus touché par le coronavirus. Ce nouveau virus a submergé les hôpitaux et généré des pénuries de kits de test, de ventilateurs (ou respirateurs artificiels) et d'équipements de protection pour les agents de santé.

Robert Redfield a ainsi déclaré que les responsables fédéraux et étatiques devaient profiter des mois à venir pour se préparer à ce qu'il nous attend. Les autorités devraient encore sensibiliser la population à l'importance de poursuivre les mesures d'éloignement social, a-t-il déclaré. Ils doivent également intensifier massivement leur capacité à identifier les personnes infectées par le biais de tests, et à trouver toutes les personnes avec lesquelles ils ont été en contact. De cette manière, ils pourraient limiter les nouveaux cas.

Robert Redfield a également déclaré que lui, ainsi que d'autres membres de la Maison-Blanche, ont saisi l'importance de la distanciation sociale "et l'énorme impact qu'elle a eu sur cette épidémie dans notre pays".

Dans le cadre du déconfinement progressif aux USA, des directives instaurées par la Maison-Blanche ont été publiées la semaine dernière. Elles ont été prises en faveur d'une réouverture progressive du pays et annoncent des tests pratiqués par les équipes du CDC sur les cas asymptomatiques, qui sont déjà en cours dans des établissements de santé de quatre États : le Nebraska, le Nouveau-Mexique, le Dakota du Nord et le Tennessee.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.