Sommaire

Des personnes vaccinées décédées à cause du variant Delta

Dernièrement, les autorités britanniques ont suscité la panique en publiant des données concernant les décès causés outre-Manche par le variant indien du Covid-19. Si ces drames inquiètent autant, c’est parce que les victimes étaient bien vaccinées avec deux doses de vaccin contre le coronavirus.

Au total, 117 personnes britanniques sont décédées du variant Delta. Or, parmi elles, 50 étaient complètement vaccinées (42,7% du total) et 20 primovaccinées (17,1%). Autrement dit, 59,8% des personnes décédées en raison du variant Delta avaient reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus.

« Si ces chiffres sont confirmés, on peut se demander quel est l’intérêt de la vaccination », s’interroge un avocat parisien sur Twitter. Suite à ces nouvelles, de nombreux internautes se posent les mêmes questions.

Variant Delta : pourquoi les décès ne doivent pas remettre en doute l’utilité du vaccin

"Quand on a un vaccin qui protège à 90, 95%, c'est formidable mais ça veut dire que vous avez 5 à 10% des gens qui ne sont pas protégés. Et donc ce qu'on voit au Royaume-Uni c'est que vous avez un pourcentage très limité de la population qui est malheureusement réinfectée, et ça ne remet encore une fois pas en cause l'efficacité", assure Christian Bréchot, virologue et ancien directeur de l'INSERM, à nos confrères de France Info.

Fin avril, Thomas Kassab, pharmacien officinal, nous mettait déjà en garde face aux variants et à une éventuelle chute de l’efficacité des vaccins.

"Même le meilleur vaccin du monde n’offrira jamais une protection totale et infaillible. Le 100% de protection n’existe pas, soulignait Thomas Kassab. En outre, on n’est pas à l'abri d’une nouvelle mutation du virus engendrant un variant plus virulent et ne répondant pas aux vaccins actuels. Si tous les vaccins actuels fonctionnent au moment où je vous parle, nul n’est capable de prédire l’avenir et de garantir l’efficacité des vaccins actuels sur de futurs variants".

On rappelle aussi l’efficacité vaccinale dépendra aussi de l’état du système immunitaire du patient. Les personnes vaccinées peuvent éventuellement avoir des virus qui se développent au niveau des voies respiratoires et, éventuellement, en contaminer d'autres en cas de système immunitaire fragilisé et de gros facteurs de comorbidités.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Johnson & Johnson

LCI

Public Health England, 14 juin 2021

HAS, 21 juin 2021

The Lancet, 26 juin 2021

Beth Israel Medical Center

Merci à Thomas Kassab, pharmacien officinal

Une dose du vaccin Johnson & Johnson COVID est inefficace contre la variante delta, selon une étude, Chicago Tribune, 20 juillet 2021

Comparison of Neutralizing Antibody Titers Elicited by mRNA and Adenoviral Vector Vaccine against SARS-CoV-2 Variants, 21 juillet 2021

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.