Avec plus de 2,6 millions de cas de COVID-19 confirmés, les États-Unis sont le pays le plus touché par le coronavirus. Et la situation pourrait encore empirer, selon les prévisions du Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses.

COVID-19 : bientôt 100 000 cas par jour

Devant un comité du Sénat, l’expert COVID-19 de la Maison-Blanche a dépeint un sombre avenir à la nation. "Nous avons maintenant plus de 40 000 nouveaux cas par jour. Je ne serais pas surpris que nous passions à 100 000 par jour si cela ne change pas, et je suis donc très inquiet", a-t-il reconnu face aux élus américains.

S’il s’est avancé sur le nombre potentiel de nouvelles contaminations quotidiennes, il a refusé d’estimer les pertes humaines. Il a juste dit que le bilan serait “très troublant”. Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies ont pour leur part évaluer qu’il pourrait être de 130 000 à 150 000 morts d'ici au 18 juillet (127 425 morts au 1 juillet).

Le Dr Anthony Fauci a prévenu le comité : "je peux vous garantir que des régions du pays qui vont bien, restent tout de même vulnérables, s'il y a des éclosions dans une autre partie du pays".

COVID : “nous n’avons pas le contrôle actuellement”

Le membre de la cellule de crise présidentielle sur le coronavirus a insisté : "il est évident que nous n’avons pas le contrôle total actuellement". Il déplore que les Américains aient adopté la méthode du “tout ou rien”. Certains sont complètement confinés tandis que d’autres sortent "dans les bars, sans masques, sans éviter les foules, sans pratiquer la distanciation physique". Il a rappelé également qu’une personne contaminée pouvait être asymptomatique et transmettre le virus aux autres, comme une grand-mère ou un enfant atteint de leucémie.

Quatre états (Californie, Arizona, Texas, Floride) sont particulièrement touchés par la pandémie et représentent actuellement la moitié des nouveaux cas. Après l'exposition de cas, ces derniers ont décidé de freiner le processus de déconfinement entamé.

Cependant le Dr Anthony Fauci a averti les autorités : "nous ne pouvons pas nous concentrer uniquement sur les régions qui connaissent une forte augmentation. Cela mettrait tout le pays à risque".


COVID : les Américains doivent porter un masque, même Trump

L’expert ainsi que ses collègues présents avec lui au comité sénatorial ont appelé tous les Américains à porter un masque pour endiguer la propagation du SARS-COV-2. Une demande entendue par le sénateur républicain Lamar Alexander. "Malheureusement, cette pratique simple pouvant sauver des vies se retrouve dans un débat politique selon lequel, si on soutient Trump, on ne porte pas de masque, mais si on est contre Trump, on en met un”, déplore-t-il. Il enjoint ainsi le président des USA - qui ne veut pas mettre cette protection - à porter "un masque de temps en temps" pour que ses partisans suivent son exemple.

Infographie : les gestes barrières à respecter

Infographie : les gestes barrières à respecter© Service de presse

Sources

Dr. Anthony Fauci says U.S. coronavirus outbreak is ‘going to be very disturbing,’ could top 100,000 new cases a day, NBC, 30 juin 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.