Covid-19: la liste des animaux susceptibles de l-attraper

Au début de l'épidémie de la COVID-19, le pangolin avait été pointé du doigt comme vecteur du virus. Si cette hypothèse a été depuis abandonnée, de nombreux scientifiques jugent l'implication d’une ou plusieurs espèces de chauve-souris possible. 

Mais attention,  les hommes ne sont pas la seule cible de ce virus aux origines toujours pas pleinement connues. De nombreux animaux pourraient aussi y être vulnérables.

COVID : la protéine ACE2 au cœur de la transmission

Les scientifiques du département de Biologie structurale et moléculaire de l’University College de Londres (UCL) ont cherché à modéliser - via des outils informatiques - la façon dont le virus pourrait infecter les cellules de différents animaux. Ils se sont particulièrement intéressé à l'enzyme ACE2 à laquelle le virus s’attache pour infecter un hôte.

Ils ont ainsi analysé le code génétique de 215 espèces à travers le monde pour déterminer si elles disposaient des mutations nécessaires pour permettre la formation d’une liaison stable entre le virus et dans l'enzyme ACE2. Il est ressorti de ces travaux que 26 bêtes régulièrement en contact avec des humains étaient potentiellement susceptibles d'être infectées par le virus. 

L'auteure principale, la professeure Christine Orengo de l’UCL Structural & Molecular Biology, a expliqué : "Nous voulions regarder au-delà des seuls animaux qui avaient été étudiés expérimentalement, pour voir quelles bêtes pourraient être à risque d'infection, et justifieraient une enquête plus approfondie et une surveillance éventuelle". "Les animaux que nous avons identifiés peuvent être exposés à des épidémies susceptibles de menacer des espèces en voie de disparition ou de nuire aux moyens de subsistance des agriculteurs. Les animaux pourraient également agir comme réservoirs du virus, avec le potentiel de réinfecter les humains plus tard, comme cela a été documenté dans les fermes de visons", prévient-elle. 

Toutefois, des travaux supplémentaires sont nécessaires. "Les détails de l'infection de l'hôte et la gravité de la réponse sont plus complexes que les interactions de la protéine de pointe avec ACE2, de sorte que nos recherches continuent d'explorer les interactions impliquant d'autres protéines du virus de l’hôte", précise l'experte.

COVID et animaux : de nouvelles découvertes

La liste des 26 animaux proches de l'Homme pouvant potentiellement attraper le coronavirus s’est depuis allongée par le biais d’autres découvertes. Les équipes scientifiques du Ministère américain de l’Agriculture viennent de trouver des anticorps contre la COVID-19 dans l’organisme d’un nouveau mammifère.

Le point sur les espèces aussi menacées par le coronavirus dans notre diaporama.

Sources

SARS-CoV-2 spike protein predicted to form complexes with host receptor protein orthologues from a broad range of mammals, Scientific Reports.

https://www.wpxi.com/news/top-stories/covid-19-antibodies-found-white-tail-deer-pennsylvania-indicating-animals-infected/57L57FN4LJBWZO6S5TU7VRVNLQ/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.