Covid-19 : faut-il arrêter de boire de l'alcool ?
Sommaire

Confinement : les autres risques liés à la consommation d'alcool

Confinement : les autres risques liés à la consommation d'alcool© Istock

L’alcool modifie la conscience et les perceptions, et de ce fait le ressenti et les comportements. Les effets immédiats dépendent surtout de l’alcoolémie.

D'après Santé Publique France, en cas de dose faible d'alcool, les effets possibles à court terme sont relativement connus, comme la sensation de désinhibition, une d iminution des réflexes ou encore une réduction du champ visuel.

En revanche, en cas de dose forte, vous risquez un coma éthylique qui, faute de soins, peut provoquer la mort.

À long terme, même sans être un très gros consommateur ou alcoolo-dépendant, la consommation d’alcool a une influence sur le développement de nombreuses pathologies : cancers, maladies cardiovasculaires et digestives, maladies du système nerveux et troubles psychiques...

La maladie la plus connue reste la cirrhose, qui entraîne une destruction progressive des cellules du foie.

Enfin, l'alcool peut également être à l’origine de difficultés plus banales (fatigue, tension artérielle trop élevée, troubles du sommeil, problèmes de mémoire ou de concentration, etc.) mais qui peuvent affecter lourdement le quotidien.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Quels sont les risques de la consommation d’alcool pour la santé ?, Santé Publique France, 4 juillet 2019.

Coronavirus Covid-19 et cancer : questions et réponses, Ministère de la Santé, 17 mars 2020.

Trop de beuveries affaiblit le système immunitaire, Gentside, 28 décembre 2018.