< Retour à l'article

Le confinement reposait sur des modélisations, et non des faits

1/6
Le confinement reposait sur des modélisations, et non des faits© Istock

Le Pr Jean-François Toussaint estime que dès le début du mois d’avril, le gouvernement français avait assez de recul sur la crise sanitaire pour adopter une stratégie différente. “Il apparaît très clairement, dans les données chinoises et italiennes, que le virus affecte très majoritairement les plus âgés. Si l’on avait voulu se concentrer sur ces faits, et non sur des modélisations qui se révèleront plus que douteuses, il aurait été possible d’agir différemment. Ainsi, aurait-on pu à l’instar de l’Allemagne, cibler les mesures et choisir notamment de ne confiner que les clusters”.