Covid-19 et parodontite : une mauvaise santé bucco-dentaire augmente vos risques d’en mourir

Des chercheurs outre-Atlantique viennent de montrer un lien entre la parodontite et le risque de développer une forme grave de Covid-19. Cette maladie des gencives peuvent jouer un rôle dans les orages de cytokines, et ainsi favoriser l’inflammation pulmonaire, à l’origine du syndrome de détresse respiratoire.
Istock

Vous souffrez régulièrement de parodontite ? Vous pourriez être plus à risque mourir d’une infection à coronavirus. Des chercheurs viennent de montrer un lien entre ce problème de santé bucco-dentaire, et le risque de développer un orage de cytokines, une réaction excessive du système immunitaire à l’origine des formes graves de Covid-19.

L’excès d’interleukine-6, une protéine immunitaire, est en cause

La parodontite augmente les niveaux d’une protéine immunitaire appelée interleukine-6 (IL-6), dans l’organisme. Cela peut entraîner une inflammation des gencives, mais aussi des vaisseaux sanguins et des poumons. Des liens entre la parodontite et les maladies cardiaques ou pulmonaires chroniques ont d’ailleurs déjà été prouvés scientifiquement.

En examinant plusieurs études, des chercheurs californiens et brésiliens ont découvert que les patients atteints de Covid-19 qui ont des niveaux élevés d’IL-6, soit plus de plus de 80 picogrammes par millilitre, ont plus de risques de développer un syndrome de détresse respiratoire… Et donc, de finir en réanimation, sous assistance respiratoire. Leur découverte doit être publiée prochainement dans le Journal of the California Dental Association.

La parodontite entraîne une surproduction d’interleukine-6

La parodontite est causée par des bactéries qui se logent dans les gencives. Pour combattre ces “envahisseurs”, le corps accélère la production de diverses cellules immunitaires, notamment l'IL-6. En outre, les personnes génétiquement plus susceptibles d’avoir des niveaux de protéines élevés sont aussi plus à risque de souffrir d’une maladie chronique des gencives.

“L'IL-6 est l'une des pires”, explique le Dr Shervin Maloyem, chirurgien dentiste à Los Angeles (Californie), à nos confrères du DailyMail. “Il est impliqué dans la destruction des os et des tissus et, lorsqu'il entre dans les vaisseaux sanguins, il empêche leurs cellules de se dilater normalement''. Cela peut entraîner une hypertension artérielle et un surmenage du cœur.

La parodontite peut provoquer le fameux “orage de cytokines”

Plus encore, l’interleukine-6 appartient à un groupe de cellules immunitaires appelées cytokines. Elle joue donc un rôle dans les fameux “orages de cytokines”, à l’œuvre chez les patients atteints d’une forme grave de Covid-19.

Pour rappel, l’orage de cytokines, ou choc cytokinique, est une réaction excessive du système immunitaire, qui serait à l’origine des complications causées par l’infection au coronavirus, au regard des recherches sur le sujet. Ce n’est donc pas le virus en lui-même qui détruit les poumons du patient, mais une attaque mal dirigée de ses propres défenses.

Parodontite et Covid-19 : les poumons confrontés à une double inflammation

En cas de parodontite, l’IL-6 donne le signal à d’autres cellules immunitaires de s’activer aussi et, ensemble, ces molécules pourtant bien intentionnées peuvent entraîner une réaction inflammatoire incontrôlable dans les gencives, mais aussi au niveau des poumons.

Le Dr Maloyem ajoute que l’IL-6 envoyé aux gencives pour combattre les bactéries peut voyager vers les poumons, via la circulation sanguine ou le système respiratoire, et ainsi accroître l’inflammation initiale dans cet organe.

Les chercheurs pensent que ce processus est aussi ce qui permet d’expliquer, au moins en partie, le lien entre la parodontite et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Mais aussi celui avec le Covid-19. La parodontite va augmenter l’inflammation dans les poumons puis, lorsque le patient va contracter le coronavirus, l’inflammation va s’en trouver décuplée, et les conséquences seront d’autant plus graves.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.