Sommaire

Photo : une éruption buccale (énanthème) pourrait révéler la Covid-19

Photo : une éruption buccale (énanthème) pourrait révéler la Covid-19© Creative Commons

Crédit : Steffen Bernard - CC - Licence : domaine public https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Measles_enanthema.jpg

Dans une publication scientifique du 15 juillet 2020, des chercheurs espagnols mettent en garde la population face à un nouveau symptôme éventuellement révélateur du Covid-19. Il s'agit de l’énanthème, qui se caractérise par des lésions dans la bouche ressemblant à des taches rouges. Ces dernières pourraient être liées au virus.

Les éruptions cutanées sont cliniquement connues sous le nom d'énanthème, et il n'est pas surprenant qu'elles apparaissent avec Covid-19, a déclaré un dermatologue américain sans lien avec la nouvelle étude.

"Un énanthème est une éruption cutanée [de petites taches] sur les muqueuses, a expliqué de son côté le Dr Michele Green, qui pratique au Lenox Hill Hospital de New York. Il est très fréquent chez les patients atteints d'infections virales comme la varicelle et est caractéristique de nombreuses éruptions virales".

Énanthèmes : ils concernent 29 % des patients de l'étude

L'étude espagnole a été publiée le 15 juillet au sein du JAMA Dermatology. Des chercheurs dirigés par le Dr Juan Jimenez-Cauhe, de l'hôpital universitaire Ramon y Cajal de Madrid, ont examiné 21 patients diagnostiqués début avril présentant des éruptions cutanées associées au virus.

Parmi ces patients, six (29%) souffraient d'énanthèmes à l'intérieur de leur bouche. Les patients affectés étaient âgés de 40 à 69 ans, a déclaré l'équipe, et quatre des six étaient des femmes. L'éruption buccale est apparue deux jours avant le début des autres symptômes et a persisté 24 jours après (avec un délai moyen d'environ 12 jours après le début des symptômes).

Dans la plupart des cas, l'énanthème ne semblait être lié à aucun médicament. C'est pourquoi les chercheurs ont directement associé ce symptôme au coronavirus.

"On ignore toujours à quel point ce symptôme est répandu, car en raison de problèmes de sécurité, de nombreux patients suspects ou confirmés de Covid-19 ne font pas examiner leur cavité buccale", a noté le groupe de Jimenez-Cauhe.

La "langue Covid"

Dernièrement, un épidémiologiste a mis en lumière un symptôme visible sur la langue de certains patients victimes du coronavirus. Ce dernier a partagé un cliché le 13 janvier 2021, présentant la langue d’un patient recouverte de taches blanches inhabituelles. Tim Spector, l'épidémiologiste parle de “langue COVID”.

Une manifestation qui n'est pas sans rappeler celle d'un patient américain. En juillet 2020, un Américain victime de la Covid-19 s’était réveillé de son coma artificiel en présentant une langue extrêmement gonflée. Il s’agissait, à priori, d’une complication rare générée par l'infection. Durant les trois mois qui ont suivi son réveil, le patient ne pouvait ni fermer la bouche ni parler.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Identification de cinq manifestations cutanées courantes de COVID-19, British Journal of Dermatology, 30 avril 2020

COVID-19 et manifestations cutanées, Société Française de Dermatologie, 19 avril 2020

Classification des manifestations cutanées de COVID ‐ 19: une étude de consensus prospective prospective rapide à l'échelle nationale en Espagne avec 375 cas, British Journal of Dermatology, 30 avril 2020

Another COVID-19 symptom joins the list : mouth rash, Medical X press, 15 juillet 2020

Prévalence des manifestations mucocutanées chez 666 patients atteints de COVID-19 dans un hôpital de campagne en Espagne: résultats oraux et palmoplantaires, British Journal of Dermatology, 18 janvier 2021

Une étude de La Paz and Primary Care révèle des altérations du langage comme symptôme du COVID19, La Paz, 26 janvier 2021

Voir plus
mots-clés : éruption cutanée
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.