Sommaire

Le ministère de la Santé défend le taux de mortalité présenté

Le ministère de la Santé défend le taux de mortalité présenté© Adobe Stock

Le taux dévoilé par Jérôme Salomon le 17 avril dernier s’appuyait sur le point épidémiologique de Santé publique France du 16 avril. Ce dernier indiquait que sur 2 806 patients présents dans 144 services de réanimation entre le 16 mars et 12 avril, on avait enregistré 735 sorties, et surtout 291 décès. Cela représente en effet un taux de mortalité de 10,37%.

Néanmoins, le chiffre avancé ne prend pas en compte l’évolution de l’état de santé des 1780 personnes atteintes du COVID-19 toujours hospitalisées en réa après le 16 avril.

De plus, les scientifiques soulignent que cet échantillon présente une différence de taille avec celui du REVA. 55% de ces malades avaient été placés sous ventilation invasive contre 80% pour celui observé, les semaines suivantes, par le réseau européen.

Une photo à l’instant T

Interrogé par Libération, le ministère de la Santé reconnaît que les données transmises pendant ses bilans quotidiens "se fondent sur une photographie des données de Santé publique France, et sur le nombre de patients décédés parmi les patients admis en réanimation, soit la mortalité à l’instant T au niveau de l’échantillon de Santé publique France. Ce n’est pas une information sur la mortalité à l’issue d’un séjour en réanimation pour un patient".

Sources

Quel est le taux de mortalité des malades du Covid-19 en réanimation ?, Libération, 22 avril 2020

Coronavirus : la mortalité en réanimation beaucoup plus forte qu’annoncée en France, Le Monde 27 avril 2020

Covid-19 : le syndicat de médecins MG France estime qu'il y a 9 000 morts de plus, qui ne sont pas encore comptés, France Info, 26 avril 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.