Coronavirus : gel hydroalcoolique ou savon, lequel est le plus efficace ?
Sommaire

L'OMS recommande les solutions hydroalcooliques... en l'absence de point d'eau

Ll'OMS et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommandent l'utilisation toutes deux, de solutions et gels hydroalcooliques... mais seulement en l'absence de point d'eau disponible. Pourquoi ? Parce que l'alcool élimine la plupart des germes pathogènes présents sur la peau, mais il ne lave pas et à ce titre est proscrit sur des mains souillées ou en cas de plaies. Par ailleurs l'emploi de ces produits est souvent mal respecté. La plupart des utilisateurs ne laissent pas le gel sécher assez longtemps. C'est la raison pour laquelle une étude de 2019 a montré que le gel hydroalcoolique est moins efficace que le lavage des mains contre la propagation du virus de la grippe. Dernier point en faveur du savon, l'utilisation exagérée de solution hydroalcoolique dessèche l'épiderme, ce qui le fragilise face aux infections.

Ces produits restent néanmoins très utiles dans les structures médicales où les soignants ne peuvent pas forcément se laver les mains entre deux visites avec du savons et lorsqu'on est à l'extérieur privé d'un accès à l'eau.

Le savon, une arme très efficace contre les microbes

Un simple savon reste donc, en tout cas à la maison, une arme très efficace contre les virus et bactéries à condition de durer au minimum 20 à 30 secondes (le temps de chanter 2 fois "joyeux anniversaire") et de ne pas faire certaines erreurs : notamment oublier les zones les plus colonisées par les germes, entre les doigts et sous les ongles.

Autre nécessité pour conserver le bénéfice antiseptique du savon : proscrire ses formes solides et privilégier celles liquides. Les premières sont des nids à microbes. Enfin, le séchage doit être effectué à l'aide d'un essuie-main à usage unique (oubliez la serviette partagée par la terre entière).

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.