Ecouter l'article :

Des masques FFP2 rappelés car "dangereux" ! L'ensemble des masques FFP2 de la marque Easeweell, vendus à l'unité entre mai 2020 et le début du mois d'avril 2021, font l'objet d'un rappel. L'annonce a été faite le 16 avril dernier par le site du gouvernement Rappel Conso. "Le produit est non conforme et dangereux en raison d'une capacité de filtration insuffisante au regard des critères de la catégorie FFP2", indique le site.

"Capacité de filtration insuffisante"

Rappel Conso précise que les risques encourus par les consommateurs sont des "lésions respiratoires". Le site du gouvernement précise que si vous en possédez, vous devez "ne plus utiliser le produit" et les "rapporter au point de vente". Si le port du masque FFP2 est surtout répandu chez les soignants, avec l'arrivée des variants, beaucoup plus contagieux, de nombreux Français ont choisi de s'en équiper. Le 15 mars dernier déjà, des masques de protection KN95 de la marque Careline Medisafe avaient fait l'objet d'un avis de rappel de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. La filtration du masque n'était là encore pas suffisante et présentait donc un risque pour la santé des utilisateurs. La DGCCRF recommandait là encore de rapporter les masques en magasin et de ne plus les utiliser.

Pourtant, si ces masques FFP2 sont conformes, il est possible de les laver ! Selon un test mené par l'UFC Que Choisir, les masques FFP2 répondant aux normes en vigueur peuvent être lavés, séchés et réutilisés 10 fois sans perdre de leurs capacités. Le grand public adoptant de plus en plus les masques FFP2 pour se protéger dans la rue, les transports et les magasins, le test dont les résultats ont été rendus publics le 1er avril dernier démontre que les masques FFP2 conservent leur efficacité après 10 lavages en machine et peuvent donc être utilisés plusieurs fois.

Les masques FFP2 peuvent être lavés jusqu'à 10 fois

L'UFC a mené leurs tests sur 4 modèles qu'on trouve dans le commerce. "Nous avons vérifié les performances de respirabilité et de filtration de 3 masques FFP2 (NF EN149) et d’un masque KN95 (l’équivalent chinois, norme GB2626) dans leur état neuf d’abord, puis 10 lavages à 60 °C (température censée anéantir la charge virale) et séchage", indique l'association de consommateurs.

Aux vus des résultats homogènes, l'UFC présume que leurs conclusions peuvent s'appliquer à la plupart des masques FFP2 que l’on trouve dans le commerce (tant qu’ils respectent scrupuleusement la norme).

Les 4 masques testés conservent leurs capacités de filtrations après le lavage puisqu'ils continuent de filtrer parfaitement les particules de plus de 3 µm à plus de 99,9 %. "Après chaque lavage, les masques ont été séchés au sèche-linge. La bonne tenue des brides et l’aspect général ont été vérifiés à chaque cycle", précise l'UFC. Pour rappel, le masque FFP2 a un niveau de filtration supérieur à 90%. Il est, en outre, plus efficace face aux variants du coronavirus, car davantage imperméable. Attention, un masque FFP2 certifié doit respecter la norme NF EN 149.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.