Coronavirus : attention à votre aspirine !
Sommaire

Maladie chronique : je suis traité au long cours avec de l’aspirine, que faire ?

Maladie chronique : je suis traité au long cours avec de l’aspirine, que faire ?© Istock

Veillez à ne pas mal interpréter les mises en garde contre les anti-inflammatoires, comme l'aspirine. Ces recommandations ne s’appliquent pas à tout le monde. Les personnes souffrant de maladies chroniques ne doivent évidemment pas envisager l’arrêt de leurs traitements.

Antécédents cardiaques : il faut poursuivre le traitement par aspirine

La Fédération Française de Cardiologie adresse une mise en garde à destination des patients ayant des antécédents d'infarctus du myocarde, d'angine de poitrine, d'angioplastie coronaire avec pose d'un stent, de pontage coronaire ou d'AVC, et traités par aspirine à faible dose au long cours.

"Il faut poursuivre votre traitement par aspirine", recommande la Fédération. Sous peine de risquer la récidive de l'infarctus de l'AVC.

"Seules les fortes doses d'aspirine ont un effet anti-inflammatoire et doivent être arrêtées. L'aspirine à la dose de 75 à 300 mg/ jour n'est pas une forte dose.

Maladie chronique : l’arrêt d’un traitement vous met en danger

De manière générale, l’arrêt d’un traitement pour une maladie chronique fait surtout courir le risque d’une rechute, potentiellement encore plus préjudiciable en cas d’infection par le coronavirus. Si vous êtes atteint d'une pathologie chronique, n'arrêtez pas votre traitement, et surtout si vous ne présentez pas de symptômes du coronavirus.

En cas de doute ou de symptômes inhabituels, consultez votre médecin et demandez-lui son avis. Lui seul pourra prendre une décision quant à la poursuite ou à l'arrêt du traitement.

N'arrêtez aucun de vos traitements habituels sans en discuter avec un médecin ou pharmacien au préalable.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.