Contraintes et préparation physique spécifique

Publié le 16 Mars 2005 par Rédaction Medisite
Publicité

Le cyclisme est un sport qui s’exerce en décharge partielle des membres inférieurs. En effet, l’appui sur la pédale correspond en moyenne au tiers du poids du corps. Le pédalage est de plus un mouvement régulier, enchaîné, sans à-coups mais répété un grand nombre de fois. Pour un parcours de 100 km, c’est en moyenne 15 à 20000 tours de pédale qui sont appliqués. Une heure de vélo se traduit par 3500 à 4000 tours de pédale. Dés lors, on comprend qu’un réglage inadapté est nocif par la répétition de contraintes anormales.

A lire aussi : Genou

Publicité

De plus, si les membres inférieurs sont partiellement soulagés du poids du corps, celui-ci se reporte sur la selle par l’intermédiaire des ischions[52] , source d’une pathologie spécifique.

Publicité

En ce qui concerne le VTT, l’irrégularité du terrain et la position debout sur le vélo afin d’amortir au mieux les chocs, sera responsable d’un travail plus important en intensité des membres inférieurs et supérieurs.

Dernier point, le genou est quasiment la seule articulation libre du membre inférieur. En effet, le pied est prisonnier des cale-pied, et la hanche est bloquée sur la selle. C’est donc à ce niveau que se répercutent la majorité des erreurs de réglages.

mots-clés : Selle, Vélo, Genou, Mal au pied
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X