< Retour à l'article

Honorer son rendez-vous de contrôle : 3 ou 4 mois après la pose

4/11
SUIVANTHonorer son rendez-vous de contrôle : 3 ou 4 mois après la pose© photographee

S"il est normal que le stérilet bouge dans l"utérus, dans certains cas un déplacement trop prononcé peut être problématique.
Pourquoi ? "Il peut y avoir un risque de perforation utérine lors de la pose du DIU lorsque le col est contracté. Dans ce cas, le praticien doit avancer l"incerteur du stérilet dans le col de l"utérus, même s"il y a une résistance", explique Sylvie Eskenazi. "Mais cela reste un fait très exceptionnel et la plupart du temps, le praticien s"en aperçoit immédiatement", rassure-t-elle.
Néanmoins, "il est possible que le diagnostic soit posé ultérieurement devant des douleurs, des saignements anormaux consécutifs à la pose ou tout simplement lors de la visite de contrôle lorsque les fils du DIU ne sont pas visibles. Une échographie permet alors de voir que le DIU n"est plus dans la cavité utérine et une radiographie de le localiser dans l"abdomen ou la trompe. Selon sa localisation, le gynécologue pourra soit le retirer de façon classique lors d"une consultation soit, s"il est plus loin, au bloc opératoire via une cœlioscopie.