Les 11 précautions à prendre si vous avez un stérilet
Publié le 03 Août 2017 par Laurène Levy, journaliste santé | Mis à jour le 24 Septembre 2018 par Chloé Polidano, journaliste santé
Validé par : Sylvie Eskenazi, Sage-femme
Douleurs, règles abondantes, risque de grossesse, utilisation de tampons ou pas… Quelles sont les précautions à prendre quand on décide d'utiliser un stérilet (ou DIU pour dispositif intra-utérin) comme moyen de contraception ? De la pose au retrait de ce contraceptif, Medisite fait le point avec les conseils de Sylvie Eskenazi, sage-femme.
Publicité

La préparation avant le retrait d’un stérilet dépendra des motifs du retrait.En cas de retrait pour renouvellement du DIU : "La femme devra arriver au rendez-vous avec un autre dispositif neuf acheté en pharmacie", rappelle Sylvie Eskenazi.En cas de retrait pour cause de désir de grossesse : "Ce sera le moment de faire une consultation préconceptionnelle, éventuellement de tester la sérologie des IST, de la toxoplasmose et de la rubéole, de faire un vaccin contre la coqueluche et la rubéole et de prescrire de l’acide folique recommandé en période périconceptionnelle (débuté trois mois avant et poursuivi trois mois après la conception)", détaille la sage-femme.En cas de retrait pour un autre moyen de contraception : il n’y aura pas de préparation particulière, et la consultation sera l’occasion de discuter avec le spécialiste du choix d’une contraception adaptée aux désirs, aux exigences et à l’état de santé de la femme.

Merci à Sylvie Eskenazi, sage-femme à Paris. Son site internet : http://sage-femme-sylvie-eskenazi.fr/

Publicité
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X