Le régime sans gluten à la loupe

Lorsque l'on choisit de suivre le régime « no glu », on élimine de son alimentation les produits, transformés ou non, contenant du gluten. Or, ce composé protéique se trouve dans de nombreuses céréales, comme le blé et l'orge.
Dans le cadre d'un régime strict, on privilégiera donc le fait maison et on traquera aussi le gluten contenu dans divers produits industriels et additifs alimentaires : arômes, dextrose, épaississants, extrait de malt, sirop de glucose…

Le régime sans gluten pour maigrir

Le gluten peut engendrer divers désagréments occasionnant eux-mêmes un excédent de poids, y compris chez les personnes n'y étant pas intolérantes. On parle notamment de lenteur digestive, de ballonnements et de constipation.
Par ailleurs, passer au sans gluten, c'est aussi renoncer à la majorité des aliments industriels à base de blé, comme le pain, les pâtes, les pizzas et les gâteaux qui sont très riches en glucides et en calories. Cette nouvelle attention portée à son alimentation permet de dire adieu à ses kilos superflus sans même s'en rendre compte.

Les conseils à suivre pour passer au « no glu »

On exclura donc le blé de son alimentation, l'épeautre, le seigle, l'orge, le kamut, le petit épeautre, ainsi que l'avoine et le quinoa. On prêtera attention à la composition des différentes farines, viennoiseries et pâtisseries que l'on consomme, et on se dirigera vers des alternatives ou des produits estampillés « sans gluten », tout en conservant une alimentation équilibrée.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.