Des ingredients edifiants dans nos aliments !

De la gélatine de porc dans les yaourts Viennois

1/6
De la gélatine de porc dans les yaourts Viennois

Que les gourmands prennent note : la gélatine de porc utilisée pour ses effets épaississant, gélifiants et stabilisants est présente dans de nombreuses crèmes glacées, yaourts crémeux, desserts Viennois (Viennois chocolat de Nestlé), liégeois, mousseux ou encore bonbons. Le magazine 60 millions de consommateurs souligne aussi que les industriels en usent dans leurs produits allégés pour "simuler la sensation de gras en bouche sans ajouter de calories". Comme quoi, mangez light n"est pas toujours bon !

De la cochenille dans le fromage de raclette !

2/6
De la cochenille dans le fromage de raclette !

Vous aimez déguster une bonne raclette l"hiver ? Sachez que dans la croûte orange de votre fromage se cache de l"extrait de cochenille, un insecte originaire d"Amérique du Sud. Après avoir broyé sa carapace séchée, les industriels extraient un colorant rouge foncé indiqué par la mention "carmin" ou "E120" sur l"étiquette de vos produits. C"est ce même colorant qui rend rouge vos yaourts à la fraise, vos bonbons mais aussi le chorizo, les chipolatas, les saucisses de Francfort et le tarama. Il n"est pas dangereux pour la santé, excepté de rares intolérances rapportées. Il est par contre incompatible avec le régime végétalien.

De l"alcool dans la brioche Harris

3/6
De l"alcool dans la brioche Harris

Vin et eaux-de-vie font partis des ingrédients de certains aliments comme la brioche tranchée Harris, la pâte brisée trésor de grand-mère Herta, la sauce bolognaise Panzani ou encore le saucisson sec Saint Agaûne Bordeau Chesnel. Sur l"étiquette, ils sont signifiés via "E510". Le problème de la présence d"alcool c"est surtout son goût (l"alcool est chauffé donc absente dans le produit fini) pour les jeunes enfants qui mangent par exemple de la brioche au petit-déjeuner ou au goûter. De même, ce goût peut "réactiver l"envie de boire chez des personnes abstinentes" souligne 60 millions de consommateurs.

Trop d"eau dans les crèmes dessert

4/6
Trop d"eau dans les crèmes dessert

Que vos aliments contiennent de l"eau  n"est pas en soi risqué pour votre santé. Ce qui l"est plus c"est que quand il y a beaucoup d"eau, l"industriel y associe des épaississants et des gélifiants pour la maintenir. Or, eux ne sont pas bons ! Un ajout excessif d"eau permet aussi de faire grimper artificiellement le prix de vos produits qui pèsent alors plus lourds. Selon le test de 60 millions de consommateurs, on peut trouver de l"eau dans les rillettes, biscuits apéritifs, mayonnaises, sauces salade (sauce légère d"Amora), tarama, crèmes dessert au chocolat (Mamie Nova par exemple), chipolatas, confitures allégées, carottes râpées en barquettes.

Du sucre dans le jambon blanc Herta

5/6
Du sucre dans le jambon blanc Herta

En excès, le sucre est responsable du diabète, du surpoids et des maladies cardiovasculaires. Le hic c"est qu"il n"est pas uniquement disponible dans les confiseries, gâteaux, glaces et boissons gazeuses. On en trouve aussi dans les charcuteries industrielles (jambon blanc bio Herta par exemple), les conserves de légumes (cassoulet), les crudités prêtes à l"emploi (carottes râpées, céleri rémoulade), les sauces tomate, les soupes en brique... Ouvrez l"oeil !

Des protéines de lait dans le pâté

6/6
Des protéines de lait dans le pâté

Avis aux allergiques aux protéines de lait de vache ! Ces protéines mentionnées sous les noms de caséine, caséinate, lactoglobine, lactalbumine ou lactosérum ne sont pas uniquement présentes dans les aliments sucrés. Comme le souligne 60 millions de consommateurs, on les retrouve aussi dans les quenelles, chips, biscuits apéritifs, guacamole, soupes en brique, soupes déshydratées, terrines, pâtés, jambon, chorizo, croutons salade, rosette, Knacki ball ou encore viandes panées (cordon bleu par exemple).