Sommaire

Poisson cru : gare à l’anisakis !

Poisson cru : gare à l’anisakis !Tous les poissons sauvages peuvent contenir dans leur tube digestif un minuscule ver appelé « anisakis ». Une fois ingéré, il peut provoquer une parasitose (l’anisakiase) avec douleurs abdominales, vomissements, hémorragie, ou bien être à l'origine d'une allergie. Si cette intoxication est rare (pas plus de 20 cas par an en Europe), elle peut être grave. Ces parasites, à l'état larvaire, ont été impliqués dans des infections humaines par des produits crus tels que sashimi et sushi mais aussi dans des préparations culinaires non cuites telles que cerviche (poisson et épices marinés dans du jus de citron), lomi lomi (saumon mariné dans du jus de citron avec des oignons et des tomates)...


Consommation :
Videz soigneusement les poissons crus le plus tôt possible après la pêche, congelez-les pendant au moins 7 jours si vous souhaitez les consommer crus. Sinon, préférez les poissons cuits à cœur aux modes de préparation crues, fumées et marinées.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.