LDL Cholestérol : 3 traitements

En langage courant, quand on parle de cholestérol, on a l’habitude de différencier le bon du mauvais. C’est bien sûr au mauvais, c’est-à-dire au LDL cholestérol, que nous allons nous attaquer. Zoom sur trois médicaments anti-cholestérol.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Médicaments anti-cholestérol : les statines

Dans l’arsenal thérapeutique, les premières cartouches utilisées pour combattre le LDL-cholestérol du sang, ce sont les statines. Elles bloquent la synthèse du cholestérol dans l’organisme. Ces molécules sont nombreuses : simvastatine, fluvastatine, pravastatine, atorvastatine, rosuvastatine (cette dernière molécule ne fait désormais plus partie de la première ligne). Leur ancêtre commun n’est autre qu’une statine naturelle extraite de la fameuse levure de riz rouge ! Ce sont les molécules les plus efficaces contre la survenue ou les récidives de maladies cardio-vasculaires par formation de plaques d’athéromes qui bouchent les artères.

Publicité

Médicaments anti-cholestérol : l’ézétimibe

L’ézétimibe est utilisé en deuxième intention si les statines sont mal supportées, ou en association avec une statine pour faire baisser le LDL-cholestérol. Il diminue le passage du cholestérol de l’intestin vers le sang en bloquant des récepteurs spécifiques de la muqueuse intestinale.

Médicaments anti-cholestérol : la cholestyramine

La cholestyramine est une résine qui capte les acides biliaires au niveau de l’intestin et ne les relâche pas. Le foie est alors obligé de puiser le LDL-cholestérol dans le sang pour fabriquer à nouveau des acides biliaires. Elle est d’une redoutable efficacité en association avec les statines.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés