Cholestérol : des maux de tête comme symptômes ?

Un taux de cholestérol trop élevé peut provoquer des troubles qui peuvent être graves. Peu de symptômes se manifestent en dehors des complications, mais certains signes peuvent alerter, surtout chez les sujets à risque.

Publicité

Quels sont les symptômes de l'hypercholestérolémie ?

L'hypercholestérolémie correspond à un taux de cholestérol dans le sang supérieur à 2 grammes par litre de sang. La plupart du temps, cette hypercholestérolémie ne provoque pas de symptômes et elle est découverte de manière fortuite sur un bilan biologique de routine ou lors d'un dépistage chez les sujets à risque (surpoids, diabète). Lorsqu'elle provoque des symptômes, l'hypercholestérolémie peut engendrer des maux de tête, des vertiges ou des douleurs musculaires, mais lorsque ces symptômes apparaissent, on est déjà bien souvent au stade des complications cardiovasculaires. Une hypertension artérielle est souvent associée à un taux élevé de cholestérolémie. Dans le cas des hypercholestérolémies familiales, on peut observer des lésions cutanées appelées xanthomes ou xanthélasma, qui correspondent à des dépôts sous-cutanés de cholestérol. Ils se situent souvent au niveau des paupières.

Publicité

Pourquoi l'hypercholestérolémie peut-elle provoquer des maux de tête ?

Un taux élevé de cholestérolémie ne provoque pas de symptômes s'il est isolé et non compliqué. Mais, à partir d'un certain stade, des signes peuvent apparaitre, comme des maux de tête ; ceux-ci peuvent être dus à l'hypertension artérielle souvent associée. Les sujets porteurs d'hypercholestérolémie sont fréquemment polypathologiques et atteints d'hypertension artérielle, de diabète de type 2, d'obésité... Ces maladies peuvent provoquer des maux de tête et des vertiges, ainsi que des douleurs musculaires. Les complications liées à un excès de cholestérol sont d'ordre cardiovasculaire. On peut observer la formation de plaques d'athérome qui vont progressivement obstruer les artères. Lorsqu'il s'agit d'artères irriguant le cerveau, on peut observer des maux de tête récurrents. C'est donc au stade de complications que l'hypercholestérolémie provoque des symptômes, et à ce niveau d'atteinte, il est beaucoup plus difficile d'agir et de prévenir les risques.

Publicité

Que faire face à une hypercholestérolémie symptomatique ?

Lorsque des symptômes liés à l'hypercholestérolémie apparaissent, il est urgent de mettre en route un traitement, en raison du risque élevé d'accident cardiovasculaire, comme un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde. Un bilan cardiologique complet doit être réalisé. Un traitement médicamenteux est mis en route, souvent à base de statines, pour faire baisser le taux de cholestérol. Il doit être associé à un régime alimentaire strict, pauvre en graisse, visant à stabiliser la cholestérolémie et le poids si besoin. Une activité physique régulière est préconisée. Des médicaments antiagrégants plaquettaires accompagnent cette prise en charge pour limiter le risque d'accident thrombotique cérébral ou cardiaque.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X