Mauvais bilan lipidique : attention au risque d'AVC

Chez les adultes, il est recommandé d’effectuer un bilan lipidique tous les 5 ans. Il s’agit d’une prise de sang pour déterminer le taux des divers lipides du sang et ainsi prévenir au mieux les risques d’AVC et autres accidents cardiovasculaires.

Publicité

vignette-focus-500x334.jpg© Istock

Le bilan lipidique

Il s’agit d’une prise de sang qui va mesurer le taux des divers lipides dans le sang: le bon et le mauvais cholestérol (HDL et LDL), mais aussi les triglycérides. L’important est de ne pas avoir un taux de LDL élevé (supérieur à 1,6g/l) ni un taux de triglycérides fort (supérieur à 2g/l). Le cas échéant, ces graisses en excès dans le sang peuvent se déposer sous la forme de plaques sur la paroi des artères et diminuer l’irrigation sanguine. Elles peuvent même conduire à l’obturation des artères, ce qui peut déclencher un AVC, un infarctus ou un accident ischémique.

Publicité
Publicité

Mauvais bilan lipidique et risque d’AVC

En présence d’un taux de mauvais cholestérol et de triglycérides élevé lors de la prise de sang, le risque de maladies cardiovasculaires est grand. En effet, ces lipides issus principalement de l’alimentation vont aller du foie vers les cellules et se déposer sur les artères, risquant alors de les obstruer. Si l’obturation intervient au niveau du cerveau, il y a risque d’accident ischémique, voire d’AVC. Que faire? Changer immédiatement d’hygiène de vie. Autrement dit, cesser de fumer, pratiquer des exercices physiques réguliers et suivre un régime anticholestérol. Ce régime visera à limiter les graisses, surtout les graisses saturées, mais aussi les sucres ajoutés, tandis qu’il fera la part belle aux fruits et légumes frais, aux aliments riches en oméga-3 et en fibres, de même qu’aux cuissons à la vapeur.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X