Cholestérol et infarctus : comment sont-ils liés ?

Comme le tabac, l’alcool, le surpoids, la sédentarité et le diabète, le mauvais cholestérol (LDL) est un facteur de risque connu de maladie cardio-vasculaire. Découvrez comment un taux élevé de cholestérol peut être à l’origine d’un infarctus du myocarde.

Publicité
Publicité

5415438-inline-500x285.jpg© Istock

L’athérosclérose, le lien entre cholestérol et infarctus

Produit par l’organisme et présent dans les aliments gras, le cholestérol est une graisse qui se fixe aux parois des artères. En cas d’excès, il s’accumule, et des plaques d’athérome se forment peu à peu : on parle alors d’athérosclérose. Ce phénomène peut d’abord passer inaperçu, mais si aucune mesure n’est mise en place pour réduire le taux de cholestérol, le sang ne circule plus normalement, et les premières complications cardio-vasculaires apparaissent. L’une d’entre elles est l’infarctus du myocarde, plus connu sous le nom de crise cardiaque. La crise cardiaque est liée à un mauvais apport en oxygène résultant de l’obstruction d’une partie ou de la totalité d’une artère.

Publicité

Comment reconnaître et traiter un infarctus ?

Publicité

En cas d’infarctus, le patient ressent une douleur dans la poitrine, comme si son thorax était pris dans un étau. Il transpire, s’essouffle, et devient angoissé. Chez certaines personnes, la douleur irradie dans le bras gauche, le dos ou les mâchoires. Si vous présentez ces symptômes, appelez immédiatement le 15 ou le 112. Si vous vous trouvez près d’une personne victime d’un arrêt cardiaque, massez-lui le cœur (si un défibrillateur se trouve à proximité, utilisez-le) jusqu’à l’arrivée des secours.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés