Hypertriglycéridémie : les risques liés à un taux trop élevé

L’hypertriglycéridémie correspond à un taux de triglycérides anormalement élevé dans le sang. Associée ou non à un taux de cholestérol élevé, cette pathologie entraîne des risques importants sur la santé. On fait le point sur la définition des triglycérides et sur les conséquences éventuelles d’une hypertriglycéridémie.
Istock

Triglycérides: définition

Comme le cholestérol, les triglycérides sont des composés lipidiques (c’est-à-dire des graisses) essentiels à notre organisme puisqu’ils constituent sa principale réserve énergétique. De nombreux organes vont en effet puiser de l’énergie à partir de cette source pour fonctionner correctement. Les triglycérides se forment au niveau de notre intestin grêle à partir des graisses que nous ingérons. Ils sont également produits au niveau du foie à partir du sucre présent en excès dans notre alimentation. Enfin, ces lipides ont pour fonction de transporter notamment les vitamines A, D et E dans le sang.

Les risques liés à une hypertriglycéridémie

Le taux de triglycérides peut être facilement connu grâce à une prise de sang prescrite dans le cadre d’un bilan lipidique. On parle d’hypertriglycéridémie dès que le taux est supérieur à 1,5 g/l chez un adulte. La complication majeure de ce type de pathologie est la pancréatite aigüe. Elle correspond à une inflammation sévère qui entraîne une destruction rapide du pancréas qui peut s’avérer fatale en l’absence de traitement. Lorsque l’hypertriglycéridémie est combinée à un taux de cholestérol élevé, elle favorise la formation de plaques d’athérome et constitue ainsi un facteur favorisant à la survenue de maladies cardiovasculaires.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):