Cholestérol LDL élevé et HDL bas : la mauvaise combinaison

Derrière ces acronymes anglais se cachent en réalité deux familles de protéines : les lipoprotéines de basse densité et celles de haute densité. Entre le cholestérol LDL et le cholestérol HDL, un équilibre s’impose. Voyons pourquoi un taux de cholestérol LDL trop élevé est néfaste pour la santé.

Publicité

6391600-inline-500x331.jpg© Istock

Un taux de cholestérol LDL trop élevé favorise la formation de plaques d’athérome

Lorsque le taux de LDL est trop élevé, on parle d’hypercholestérolémie qui peut entraîner des maladies et décès d’origine cardiovasculaire. Si l’organisme ne parvient pas à dégrader suffisamment le LDL, le cholestérol risque de s'accumuler pour former des amas graisseux: les plaques d’athérome. Elles se forment au niveau des parois des artères, s’épaississent et entraînent une diminution du diamètre des vaisseaux. Si une plaque se fissure, un caillot peut se former et boucher lui aussi les artères. Ces plaques constituent indéniablement un facteur de risque très sérieux dans la survenue de maladies cardiovasculaires.

Publicité
Publicité

Comment réduire son taux de cholestérol LDL ?

Une alimentation adaptée peut souvent suffire à faire diminuer le taux de mauvais cholestérol. Si ce n’est pas le cas, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments destinés à combattre le cholestérol, comme les statines par exemple. En règle générale, une alimentation riche en fibres est très efficace pour réduire le taux de LDL puisque les fibres limitent l’absorption des graisses par l’organisme. Il faut par ailleurs limiter la consommation d’aliments riches en graisses saturées. Au menu: avocats, sardines grillées, œufs, épinards, brocolis, huile d’olive et huile de colza…

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X