Agrandissement et élargissement du pénis : quels résultats en attendre ?

Publié le 11 Juillet 2019 à 18h22 par Dorothée Duchemin, journaliste santé
Validé par : Antoine Faix, Chirurgien Urologue et Sexologue, responsable du Comité d’Andrologie et de Médecine sexuelle de l’Association Française d’Urologie.
Un homme qui estime que la taille de son sexe est trop petite peut avoir recours à la pénoplastie pour obtenir un sexe plus long ou d’une circonférence plus importante. Mais bien que pratiquées par un chirurgien urologue ou plasticien, ces opérations ne font pas de miracles. Mieux vaut le savoir à l’avance. Elles comportent aussi des risques de complications. Voici lesquels.

Agrandissement et élargissement du pénis : quels résultats en attendre ?© Istock

Pour élargir la circonférence de la verge il faut injecter de la graisse

Trop petite ? Pas assez grosse ? Trop étroite ?... Nombreux sont les hommes qui s’inquiètent de la taille de leur pénis. Selon une étude menée et publiée en 2015 par la revue spécialisée BJU international, le pénis français moyen au repos mesure 9,16 centimètres. Il est de 13,12 en érection. En quête d’un sexe plus grand, certains hommes décident de bénéficier d'une pénoplastie. Toutefois, les méthodes d’agrandissement du pénis peuvent apporter des résultats jugés parfois décevants et non sans complications.

La chirurgie d’élargissement du sexe est l’une des deux principales techniques d’agrandissement de la verge. Il s’agit d’injecter de la graisse prise au niveau du ventre ou des fesses dans le fourreau de la verge. "On rend graisseuse la verge qui ne l’est pas naturellement", note le docteur Antoine Faix, chirurgien urologue et sexologue, responsable du Comité d’Andrologie et de Médecine sexuelle de l’Association Française d’Urologie.

Élargissement du pénis : quels risques ?

Pour ce spécialiste, l’intervention présente peu de risques. Toutefois, "la graisse peut se résorber, soit en totalité, soit partiellement. Dans ce cas, on peut avoir une verge avec des renflements disgracieux.

En moyenne, 30 % de la graisse va se résorber et nécessite éventuellement une retouche", précise le docteur Antoine Faix. Certains chirurgiens plasticiens utilisent pour cette opération de l’acide hyaluronique, mais le produit est susceptible de migrer sous la peau du fourreau de la verge, pouvant engendrer également des renflements nodulaires sur la verge.

Si cette opération peut être "intéressante pour la taille de la verge au repos, même en érection, au niveau de la fonction sexuelle, ce matelas mou autour de la verge n’apporte aucun gain dans la qualité des rapports sexuels", prévient Antoine Faix.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X