Sèche-cheveux : l’accessoire beauté à ne plus utiliser ?

Au moins 15 centimètres d'écart avec la chevelure

© Adobe Stock

Pour sécher, dompter et prendre soin de votre chevelure, il faut savoir comment bien utiliser un sèche-cheveux. Ainsi, il est important de faire attention à plusieurs détails :

Publicité
Publicité
  • La température : si Francine Girard-Foirest affirme que "le chaud permet de mieux discipliner le cheveu", elle tient à tempérer ses propos en notant qu’une utilisation à une trop forte température risque tout simplement de le brûler et de l’abîmer. Evitez ainsi de régler votre sèche-cheveux à la position de chaleur maximum. Les cheveux bouclés apprécieront particulièrement le souffle froid, qui "permet de fixer la boucle".

  • La distance entre le sèche-cheveux et vos cheveux : "Les coiffeurs qui font un brushing avec le séchoir posé sur les cheveux, c’est inadmissible !", s’indigne Francine Girard-Foirest. Veillez donc à "laisser une quinzaine de centimètres entre le sèche-cheveux et le cheveu", explique Stéphane Giacobi, au risque sinon de le griller.
  • L’outil utilisé en cas de brushing : selon Stéphane Giacobi, vous aurez tout intérêt à troquer votre brosse en plastique contre une brosse ou un peigne en bois, qui "préserve la fibre capillaire".
  • Le produit appliqué avant ou après le séchage : contrairement à ce que l’on pourrait penser, les soins protecteurs de chaleur ne sont d’aucune utilité. Car "si vous appliquez un produit sur le cheveu et que vous le séchez après, celui-ci va également sécher et l’étouffer", assure Stéphane Giacobi. En revanche, rien ne vous empêche "d’appliquer un soin sur les longueurs par la suite". Et si vous pensiez aux huiles végétales qui sont actuellement très prisées dans le traitement des cheveux, oubliez : "Il ne faut jamais mettre d’huile seule sur un cheveu, martèle Francine Girard-Foirest, sinon c’est la mort du cheveu. L’huile rentre dans la fibre et ne sera pas éliminée par le shampoing, surtout si le cheveu est sec. Si par la suite il est exposé au soleil, il se dessèchera et deviendra cassant et terne, de même avec l’utilisation d’un séchoir. L’huile l’abîme définitivement."
  • La qualité du sèche-cheveux : Francine Girard-Foirest insiste sur la qualité du sèche-cheveux, qui doit être "très puissant et tonique, et toujours bien entretenu" pour profiter pleinement de ses avantages.

Au final, si ces précautions d’emploi sont respectées, "il n’y a aucun problème à utiliser un sèche-cheveux tous les jours", assure Stéphane Giacobi.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X