Pellicules : comment s’en débarrasser naturellement
Publié le 17 Juillet 2018 par Chloé Parisse, journaliste santé
Validé par : Sabine Monnoyeur, Naturopathe
Comme une personne sur deux, il vous arrive d’avoir des pellicules ? Et ces petites particules blanches présentes dans vos cheveux et parfois sur vos épaules vous gâchent la vie. Voici comment les éliminer de façon naturelle grâce aux astuces de Sabine Monnoyeur, naturopathe à Paris.
Publicité

"Les huiles essentielles (HE) les plus utilisées pour lutter contre les pellicules sont généralement : Palmarosa, Arbre à thé (tea tree), Laurier noble, ou encore Cèdre de l’Atlas" explique Sabine Monnoyeur. Il est recommandé de les utiliser diluées dans un shampoing neutre.

Pour lutter contre le stress : "Orange douce, Bergamote et lavande vraie sont des huiles essentielles qui favorisent l’apaisement, la relaxation et le lâcher-prise". Elles permettent de mieux gérer le stress qui est souvent un facteur de pellicules. Il peut être intéressant de les utiliser en complément.

*Précautions d'emploi : L'HE d'orange douce et l'HE de Bergamote sont des essences extraites de zestes d'agrumes, elles sont donc photosensibilisantes et risquent de provoquer des taches de pigmentation. A éviter en cas d'exposition au soleil. L'HE de lavande vraie convient à tous, seules les rares personnes allergiques devront l'éviter. Dans le doute, demander à votre pharmacien.

Pour équilibrer le sébum : "La sauge combat les radicaux libres et le relâchement de la peau. Elle permet également d’équilibrer la sécrétion de sébum, ce qui fait d’elle un bon soin capillaire pour lutter contre les cheveux gras et les pellicules."

*Précautions d'emploi : L'HE de sauge est déconseillée chez les personnes souffrant de cancer hormonodépendant ou ayant des antécédents familiaux de cancer hormonodépendant (comme le cancer du sein).

Pour chasser les peaux mortes : Le citron possède une action antiseptique naturelle qui chasse les peaux mortes et nettoie le cuir chevelu. Le romarin possède des propriétés antibactériennes, antifongiques, antalgiques et cicatrisantes. "Sur cheveux propres et secs, versez quelques gouttes d’huile essentielle de romarin verbénone et de citron dans votre paume, et massez le cuir chevelu. Brossez ensuite les cheveux avec une brosse douce".

*Précautions d'emploi : L'HE de citron est une essence extraite de zestes d'agrumes, elle est donc photosensibilisante et risque de provoquer des taches de pigmentation. A éviter en cas d'exposition au soleil. L'HE de romarin verbénone est contre-indiquée chez les enfants de moins de 7 ans, chez les personnes épileptiques et chez les personnes souffrant d'un cancer hormonodépendant

La référence contre les pellicules reste l’huile essentielle de Palmarosa. "Ajouter 1à 2 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa à un shampoing neutre, 3 fois par semaine. Vous pouvez également diluer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle dans un peu d’huile végétale (olive, argan…) et masser le cuir chevelu" précise la naturopathe. Laisser poser 5 minutes avant d’effectuer le shampoing.

Shampoing anti-pelliculaire maison à base d’huiles essentielles : "Dans un flacon de 200 ml de shampoing naturel, un shampoing à l’argile dans l’idéal, versez 20 gouttes d’HE de géranium rosat, 30 gouttes d’HE d’arbre à thé, 10 gouttes d’HE de cèdre de l’atlas et 10 gouttes d’HE de genévrier commun" précise-t-elle.

*Précautions d'emploi : L'HE d'arbre à thé s'utilise diluée. L'HE de cèdre de l'Atlas est contre-indiquée ches les enfants de moins de 7 ans, chez les personnes atteintes de cancers hormonodépendants et chez les personnes épileptiques. L'HE de genèvrier est contre-indiquée en cas d'insuffisance rénale. L'HE de romarin à verbénone est contre-indiquée chez les personnes souffrant d'un cancer hormonodépendant et les personnes épileptiques.

Spécial femmes enceintes : Les huiles essentielles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes ou allaitantes. Demander conseil à un pharmacien avant de les employer.

Publicité
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X