6 mauvaises habitudes qui vous degarnissent plus vite

Faire trop de brushing

1/6
Faire trop de brushing

Rien ne vaut un bon brushing pour dompter vos mèches rebelles. Le problème, c’est que le sèche-cheveux tire et chauffe le cheveu. A répétition, vous risquez un dégarnissement prématuré.

Pourquoi ça dégarnit ? "La chaleur d’un sèche-cheveux, lorsqu’elle est poussée à sa puissance maximale, dégrade la kératine et atrophie le cheveu", explique le Dr Isabelle Rousseau, dermatologue. Si l’objet est utilisé au quotidien, le cheveu finit par moins vite repousser. Il peut même commencer à disparaitre au niveau des tempes si vous insistez sur cette zone.

Ne pas manger assez d"épinards

2/6
Ne pas manger assez d"épinards

Tous les légumes verts comme les épinards, les asperges, le brocoli, la laitue, le chou de Bruxelles, sont en grande partie à l’origine de notre apport nutritif en fer. "Lorsqu’on fait le bilan de la chute de cheveux chez un patient, le taux de fer est très rapidement abordé. Celui-ci renforce en effet la kératine, tout comme la vitamine B. 

Pourquoi ça dégarnit ? Une carence en vitamine B  et en fer peut être à l’origine d’un affaiblissement des racines et de la chute de cheveux", prévient le Dr Rousseau. "Le phénomène peut être rapidement suivie par un dégarnissement des tempes ou du front." En réponse, on peut augmenter son apport nutritif en fer mais aussi s"aider de médicaments à base de fer comme le Tardyferon®.

Parlez-en à votre médecin généraliste ou dermatologue, il pourra vous conseiller.

Tournicoter ses cheveux avec ses doigts

3/6
Tournicoter ses cheveux avec ses doigts

A cause du stress ou d’ennuis, certaines personnes se mettent à la trichotillomanie : l’arrachage compulsif de ses propres cheveux, à l’origine d’alopécie (absence cheveu) au niveau de la zone concernée. Dans une moindre mesure, la personne tripote et tournicote ses cheveux entre ses doigts.

Pourquoi ça dégarnit ? "Cette manie concerne souvent les tempes, plus facile à atteindre que la nuque", souligne le Dr Isabelle Rousseau. "A force cela peut entraîner un dégarnissement de cette zone.

Remettre tout le temps sa mèche en arrière

4/6
Remettre tout le temps sa mèche en arrière

Certaines personnes ont l"habitude de remettre constamment leur mèche en arrière. Ce réflexe, proche de la trichotillomanie, peut entraîner le dégarnissement précoce. 

Pourquoi ça dégarnit ? Effectué à répétition, cette mauvaise habitudes affaiblit le cheveu. "Ceux-ci sont prévus pour aller vers le bas. Les repousser sans arrêt dans l’autre sens les abîme et les casse. A terme cela peut provoquer une perte de cheveux au niveau frontal", prévient la dermatologue. 

Voir la suite du diaporama

Se faire des chignons ou des queues de cheval trop serrés

5/6
Se faire des chignons ou des queues de cheval trop serrés

Suivant leur métier ou leur culture par exemple, certaines femmes prennent l’habitude de faire des coiffures très serrées : tresses africaines, chignons tirés, queues de cheval...

Pourquoi ça dégarnit ? "Lorsqu’on tire trop sur ses cheveux, on les casse. A force, ils finissent par ne plus repousser, et la ligne frontale par reculer", explique le Dr Isabelle Rousseau, dermatologue. "Les femmes africaines qui portent des tresses dès leur plus jeune âge ont très souvent la zone fronto-temporale dégarnie."

Trop forcer sur le fer à lisser

6/6
Trop forcer sur le fer à lisser

Grâce au fer à lisser, tous les matins, votre coiffure est impeccable. Pas un cheveu ne dépasse de votre tête. Problème : lisser les cheveux trop souvent les abime et entraîne à terme le dégarnissement du crâne.

Pourquoi ça dégarnit ? La chaleur dévitalise la kératine, la protéine qui compose le cheveu. A force, celui-ci repousse de plus en plus fin et de moins en moins. Par ailleurs, le fer à lisser tire sur le cheveu, ce qui l’abîme et le casse. Ces deux raisons combinées peuvent provoquer le dégarnissement des tempes.