Sommaire

Les deux techniques de greffe de cheveux

Dans le détail, la FUT utilise une bandelette mesurant entre 1 et 2 cm de large et jusqu’à 20 cm de long, c’est-à-dire que la zone peut s’étendre d’une oreille à l’autre. La zone de prélèvement est ensuite refermée par des agrafes ou une suture. « Dans le cadre de la Follicular Units Transplantation, la bandelette est disséquée au microscope unité folliculaire par unité folliculaire. Elle permet de faire des unités folliculaires pouvant regrouper jusqu’à cinq cheveux lors du prélèvement ce qui donne davantage de densité », résume le Dr Paul Benet.

Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, la greffe de cheveux FUT représente une technique extrêmement performante. Elle permet de prélever jusqu’à 10 000 cheveux extraits à partir d’une bande de cuir chevelu après dissection au microscope avec un rendement maximum supérieur à 98 % ». À l’inverse, il peut y avoir jusqu’à 30 % de perte avec la FUE lors du prélèvement. Au niveau des résultats, la FUT donne une meilleure densité que la FUE, en moins de séance.

Greffe de cheveux : on rase la nuque ?

Si la FUT ne nécessite pas de rasage, il est en revanche impératif de raser la nuque lors d’une greffe de cheveux FUE. Autre différence majeure : la FUT ne cause pas de dédensification de la zone donneuse contrairement à la FUE. Une précision, peu importe la technique de prélèvement, la manière de réimplanter reste la même avec les deux techniques.

« La greffe capillaire donne de très bons résultats comme traitement de la calvitie. Après une première consultation, nous déterminons ensemble la technique de greffe la plus appropriée. La méthode est plutôt simple, il faut prélever à l’arrière de la tête et réimplanter au-dessus », résume le Dr Paul Benet. Bonne nouvelle, ces cheveux réimplantés ne changent pas de nature et, donc, ne tombent pas, car ils ont été prélevés sur une zone où ils sont éternels.

« Ces deux techniques sont réalisées sous anesthésie locale. En post-opératoire, le patient peut ressentir une gêne, la peau peut tirer un peu puis la douleur disparaît rapidement. Certaines personnes voient également un petit œdème apparaître. En effet, le produit anesthésique injecté dans le cuir chevelu descend sur le front et les paupières provoquant ainsi un gonflement qui disparaît rapidement », précise le Dr Paul Benet.

Sources

Merci au Dr Paul Benet, spécialiste de la greffe capillaire. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.