Sommaire

Ce n'est pas un secret : les Brésiliennes arborent une chevelure à couper le souffle. Volume, boucles, brillance... Leur crinière de lionne fait de nombreuses envieuses. Pourtant, malgré le climat chaud et tropical dans lequel elles vivent, leurs cheveux resplendissent.

Oui, les Brésiliennes ne laissent rien au hasard lorsqu'il s'agit de leur routine capillaire ! Coupe, après-shampoings, masques... Elles ont leurs habitudes bien à elle pour prendre soin de leur crinière. Certaines s'avèrent même particulièrement insolites. On les aborde.

Masques, soins... Les Brésiliennes prennent soin de leurs cheveux dès l'enfance

Pour la plupart d'entre nous, c'est à l'adolescence que nous avons commencé à nous préoccuper de notre crinière. Soins, masques, lissage, boucles... C'est souvent en prenant de l'âge que nous accordons du temps pour nos cheveux.

Pourtant, certaines bonnes habitudes devraient être prises dès notre plus tendre enfance si l'on souhaite garder de beaux cheveux le plus longtemps possible.

Les mamans hydratent les cheveux de leurs filles dès 5 ans

"Les mamans commencent à hydrater et soigner les cheveux de leurs petites filles à 5 ou 6 ans au moins une fois par semaine… mais pas qu’à la maison. Elles prennent aussi le temps de faire découvrir à leurs chérubins les joies du salon de coiffure", explique Amelia Alves, spécialiste capillaire chez Novex, une marque de produits de beauté brésiliens à nos confrères britannique de ELLE.

Il se murmure aussi que les Brésiliennes auraient un faible pour l'huile de coco. Ses vertus hydratantes et anti-UV font de cette huile l'allié de votre chevelure. Les Brésiliennes ont ainsi tendance à hydrater leurs cheveux continuellement jusqu'à plus soif. Et c'est une bonne chose si l'on en croit les coiffeurs.

Hydrater les cheveux à l'aide de masque et de soins est une bonne habitude, surtout si l'on prend en compte le climat au Brésil. En effet, il se trouve que les UV fragilisent le film hydrolipidique de nos cheveux. Exposition après exposition, la kératine sera affectée et les cheveux abîmés. Si vous avez les cheveux colorés, c'est la double peine puisqu'en plus d'abîmer la fibre capillaire, le soleil aura tendance à ternir la coloration. Outre les masques capillaires, vous pouvez appliquer ds brumes de protection solaire pour les cheveux sur les longueurs et les pointes, surtout si vous vous trouvez dans une région chaude et ensoleillée.

"Lorsqu'il fait chaud, votre chevelure doit être constamment hydratée", nous explique de son côté Arsène Meyer, coiffeur et visagiste à Saverne (67).

Velaterapia : la technique qui consistent à brûler les fourches

Attention, il vaut mieux demander conseil à votre coiffeur avant de tester la Velaterapia. Cette technique capillaire consiste à "brûler" les cheveux à l'aide d'une flamme de bougie délicatement passée sur chacune des mèches (préalablement enroulées sur elles-mêmes). La chaleur éliminerait les extrémités disgracieuses tout en ouvrant le follicule du cheveu afin de le rendre plus réceptif aux soins appliqués après le traitement. La Velaterapia permettrait de se débarrasser des pointes rebelles sans perdre un centimètre de longueur.

"Plus efficace qu’une simple coupe de cheveux"

"C’est plus efficace qu’une simple coupe de cheveux. En enroulant les mèches, seules les petites fourches et cheveux abîmés ressortent, il n’y a donc aucun risque que les cheveux en bonne santé brûlent à leur tour", assure Fernanda Lacerda, coiffeuse au salon Maria Bonita à Soho (considéré comme l'un des meilleurs salons brésiliens d'Angleterre) à la presse britannique.

Certains mannequins brésiliens sont déjà adeptes de cette méthode. Toutefois, avant de les imiter, nous vous conseillons de vous rendre dans un institut pour vous renseigner. N'essayez pas cette technique à la maison.

Les Brésiliennes se coupent les cheveux selon les phases lunaires

"Beaucoup de Brésiliennes coupent leurs cheveux selon les différentes phases lunaires pour obtenir plus de résultats. Ma mère le dit : il ne faut pas ignorer la lune quand il s’agit de couper les cheveux", affirme Valeria Cole, fondatrice de Teadora, à nos confrères de ELLE UK.

Pour avoir du volume, il faudrait se couper les cheveux pendant la pleine lune

Il se murmure aussi que chaque lune aurait ses propres bienfaits.

Alors que la nouvelle lune renforcerait les brins abîmés, le croissant accélérerait la croissance tout en favorisant la brillance. La demi-lune, serait le moment idéal pour dompter des cheveux indisciplinés et frisés. Si vous cherchez à avoir plus de volume, prenez rendez-vous chez votre coiffure lors de la pleine lune.

Évidemment, à notre connaissance, aucune preuve scientifiques ne vient confirmer l'intérêt de cette habitude des Brésiliennes. Ces dernières sont particulièrement attachées aux traditions et aux superstitions.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

ELLE UK

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.