Sommaire

Des maladies auto-immunes

Des maladies auto-immunes© Adobe Stock

La perte de cheveux, l’apparition de cicatrices/lésions sur le cuir chevelu doivent attirer l’attention. Il peut, en effet, s’agir des signes d’une maladie auto-immune. Dans ce cas, les anticorps attaquent les follicules, ce qui conduit à leur chute.

Deux pathologies sont connues pour leurs effets néfastes sur les chevelures :

  • Le lupus : il provoque une alopécie diffuse. Elle survient généralement lors des poussées de la maladie ou jusqu’à 3 mois après.
  • Le lichen plan pilaire : cette forme de lichen plan touche les follicules pileux. Des plaques apparaissent sur le cuir chevelu et provoquent leur chute. Si la pathologie n'est pas traitée, elle peut conduire à une alopécie cicatricielle définitive.

Le Dr Pierre Bouhanna conclut : "D’une manière générale, si la chute de cheveux dure et/ou est importante, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste. Il fera les examens nécessaires pour apporter un diagnostic précis et proposer un bilan thérapeutique adapté (traitement, injection, greffe…)".

Sources

Merci au Dr Pierre Bouhanna, Dermatologue et chirurgien du cuir chevelu.

Vous pouvez le retrouver sur son site

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.