Sommaire

Grippe, fièvre et même stress

Grippe, fièvre et même stress© Adobe Stock

Les alopécies diffuses sont des calvities provoquées par une chute de cheveux, plus ou moins régulière. Elles ne sont pas héréditaires, mais directement liées au fonctionnement de l’organisme. Ces dernières sont susceptibles d’être causées par une fièvre importante et longue (plus de 39,5° C). Les maladies comme la grippe, la fièvre typhoïde ou encore la scarlatine peuvent aussi être en cause.

Et ce ne sont pas les seules infections qui mettent à mal les chevelures. “ En ce moment, je vois beaucoup de patients qui ont eu la covid-19. On a constaté deux types de chute : une accentuation du dégarnissement définitif ou une chute de cheveux importante mais temporaire. Il peut aussi y avoir une perte de volume aussi”, remarque le Dr Pierre Bouhanna. Il reconnaît : “nous ne savons pas encore pourquoi certains malades du COVID-19 souffrent de cette perte de cheveux. Toutefois, nous avions remarqué ce signe avec les grippes sévères depuis longtemps”, ajoute l’expert.

Le stress aussi

Si vos cheveux tombent en masse… vous êtes peut-être tout simplement soumis à un stress intense, sous le coup d’un choc émotionnel ou d’une opération chirurgicale. En effet, ces vives émotions sont capables de causer un effluvium télogène. C’est-à-dire un dérèglement du cycle capillaire. Les follicules pileux ne fonctionnent plus, ce qui provoque une perte de cheveux abondante et non localisée sur certaines zones du crâne.

Sources

Merci au Dr Pierre Bouhanna, Dermatologue et chirurgien du cuir chevelu.

Vous pouvez le retrouver sur son site

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.