Cataracte primaire et cataracte secondaire : quel lien ?

Pour être atteint de cataracte secondaire, il faut avoir eu une cataracte primaire et en avoir été opéré. La cataracte correspond à une opacification du cristallin. Lorsque le chirurgien intervient sur une cataracte primaire, il enlève le cristallin, mais en garde l'enveloppe qui sert de support naturel à l'implant qu'il va poser. Quelques semaines à plusieurs années plus tard, des symptômes proches de ceux de la cataracte primaire peuvent apparaître : une baisse de l'acuité visuelle, des difficultés à lire ou à regarder la télévision, une mauvaise perception des contrastes, des reliefs et des couleurs. Ceux-ci sont liés à la perte progressive de transparence de l'enveloppe du cristallin qui s'opacifie secondairement.

Pas de chirurgie pour la cataracte secondaire

La prise en charge de la cataracte secondaire, contrairement à la cataracte primaire, n'est pas chirurgicale. Elle consiste en un traitement par laser sous anesthésie topique (par gouttes). Il s'agit d'une capsulotomie, c'est-à-dire de l'ouverture de la capsule du cristallin. Cette ouverture permet alors le passage de la lumière jusqu'à la rétine. Ce geste est totalement indolore. Il permet de retrouver immédiatement une vision nette.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.