Collyre : un traitement de la cataracte

La cataracte est une affection qui touche les yeux. Le cristallin, élément de l'oeil qui permet d'avoir une vision nette, s'opacifie progressivement. La vision se trouble et diminue au fur et à mesure de la progression de la maladie. Il est possible de soigner cette affection, qui touche majoritairement les personnes âgées de plus de 65 ans. Le traitement de la cataracte est effectué au bloc opératoire. Lors d'une intervention chirurgicale, le cristallin est remplacé par un implant synthétique. Peut-on administrer des collyres pour soigner la cataracte ?

Publicité

© Istock©IsTOCK

La cataracte due à l'agglomération de protéines

Le cristallin contient des cellules qui produisent les cristallines, des protéines qui assurent la transparence du cristallin. L'être humain dispose d'un capital limité de ces cellules. En effet, elles se multiplient lors du stade embryonnaire, pendant la grossesse. Elles cessent de se multiplier après 20 ans. Ce sont les cristallines qui s'agglomèrent et provoquent l'opacification du cristallin. C'est ainsi que débute la cataracte.

Publicité
Publicité

Un collyre pour ralentir la progression de la maladie

Une équipe de scientifiques chinois a fait une découverte qui pourrait révolutionner le traitement de la cataracte. Ils ont isolé le lanostérol : une molécule naturellement présente au sein de l'oeil. Cette molécule empêche la formation d'agglomérats et s'oppose aux symptômes de la cataracte (au cours de tests effectués sur des animaux). Un collyre à base de lanostérol serait en phase de synthèse. Opérationnel, il permettrait de limiter la progression de la cataracte et de diminuer le nombre d'interventions effectuées actuellement.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X