Le glaucome à angle fermé, c'est quoi ?

Lorsque l'iris (partie colorée de l'œil) gonfle, il comble l'angle qu'il fait avec la cornée et empêche l'évacuation de l'humeur aqueuse. L'œil devient rouge. Le liquide est alors sous pression et comprime le nerf optique, dont les fibres sont endommagées, et la vision devient de plus en plus floue. Ce type de glaucome n'atteint généralement qu'un seul œil.

Dans quels cas risque-t-on de développer un glaucome à angle fermé ?

Le glaucome à angle fermé atteint surtout les personnes de plus de 60 ans, les hypermétropes et les diabétiques. C'est dans l'obscurité que les crises brutales apparaissent parce que l'iris se gonfle et la pression dans l'œil augmente. Il devient alors très rouge, couleur lie de vin, et très douloureux. La crise peut même être accompagnée de nausées et de vomissements.

Glaucome à angle fermé, que faire ?

Lors d'une crise aiguë, le traitement doit être immédiat. En cas de glaucome à angle fermé, un traitement par laser est possible. Il permet d'éviter l'instillation de gouttes oculaires tout au long de sa vie. Un diagnostic précoce du glaucome à angle fermé est la condition sine qua non pour éviter les complications. Faites attention également à certains médicaments, qui favorisent la crise de glaucome.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.