Plusieurs personnes ont contracté le sida lors d'un soin du visage. Comme le rapporte People, la propriétaire d'un institut de beauté au Nouveau-Mexique, aux États-Unis, vient d'être inculpée pour "pratique illégale de la médecine, extorsion, fraude, évasion fiscale et blanchiment d'argent" ce lundi 19 avril. Une déclaration du procureur général de l'État confirme qu'une enquête sur Maria Ramos de Ruiz a commencé en 2019, après que "au moins deux des clients du salon aient contracté le VIH" après avoir reçu des soins"Vampire Lift", qui impliquent le retrait et la réinsertion du propre sang des clients sur leur visage.

Dans un communiqué datant du 29 avril 2019, le Département de la santé du Nouveau-Mexique aux États-Unis informait déjà que deux clientes d'un spa de la ville d'Albuquerque avaient contracté le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) après avoir reçu des injections de sang dans le visage avec des micro-aiguilles afin de rajeunir la peau.

La technique du "vampire lift" mise en cause

Les clientes qui ont été traitées entre mai et septembre 2018 ont subi des tests qui révèlent "une infection récente au même type de VIH [il existe deux types de VIH : le VIH-1 et le VIH-2, NDLR], ce qui augmente la probabilité que les deux infections résultent d'une procédure particulière du spa".

Le soin incriminé est le "vampire lift" : popularisé par la star Kim Kardashian, il consiste à prélever le sang d'une personne afin qu'il soit réinjecté dans le visage de celle-ci via des micro-aiguilles. Ce traitement, qu'il est possible de recevoir en France, aiderait à prévenir le vieillissement de la peau, à traiter les imperfections cutanées telles que les cernes, les cicatrices et les vergetures ou encore à stimuler la repousse capillaire.

Les clients ont pu être exposés à deux autres virus

L'enquête a permis d'établir que la profpriétaire du salon de beauté incriminé exerçait avec une licence qui avait expiré en 2013. Les inspecteurs ont aussi retrouvé "des aiguilles non emballées, du sang déversé dans l'évier de la cuisine et des seringues non étiquetées à côté des aliments dans le réfrigérateur. L'appareil qui était utilisé pour extraire le sang des clients n'était pas non plus correctement désinfecté pour chaque utilisation. Plus de 137 personnes seraient concernées par ces soins réalisés sans respect des normes d'hygiène . Ils sont tous actuellement testés pour le VIH et l'hépatite. Le procureur général a également appelé à ce que toute personne ayant reçu un traitement "vampire lift" se manifeste.

Le VIH, qu'est-ce que c'est ?

Selon les chiffres de l'Inserm, près de 172 700 personnes vivaient avec le VIH en France fin 2016. En s'attaquant aux cellules immunitaires, ce virus affaiblit le système immunitaire, rendant le sujet plus à risque d'infections et de cancers notamment. Les modes de transmission du VIH sont les suivants :

  • "Des rapports sexuels non protégés par un préservatif s’il y a pénétration vaginale, anale ou buccale (fellation),
  • Un contact important avec du sang contaminé lors de partage de matériel d’injection ou en cas d’accident d’exposition (pour les soignants),
  • La transmission de la mère à l’enfant en cas d’absence de traitement de la mère, ou pendant l’allaitement." (Sida Info Service)

S'il n'existe pas de traitement curatif du VIH, des traitements antirétroviraux permettent de contrôler efficacement la maladie. Lorsqu'elle n'est pas prise en charge à temps, elle peut évoluer vers le stade du syndrome de l'immunodéficience acquise (SIDA), qui a déjà fait plus de 35 millions de morts à travers le monde.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Salon Owner Who Offered 'Vampire Facials' Indicted on Two Dozen Counts After Clients Contract HIV, 22 avril 2021, People. 

https://people.com/crime/salon-owner-indicted/

"Free Testing for Persons Who Received Any Injections", Département de la santé du Nouveau-Mexique, 29 avril 2019.

https://nmhealth.org/news/alert/2019/4/?view=762

"'Vampire Facial' at New Mexico Spa Likely Exposed 2 People to HIV", LiveScience, 1er mai 2019.

https://www.livescience.com/65376-vampire-facial-hiv.html

"Le PRP : Injections de plasma riche en plaquettes", Clinique des Champs-Élysées.

https://www.crpce.com/medecine-esthetique/prp

"Sida et VIH", Inserm.2

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/sida-et-vih

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.