Problèmes de thyroïde : quels sont les signes ?
Publié le 06 Avril 2011 par Karen Jégo, journaliste santé | Mis à jour le 23 Juillet 2018 par Aurélie Blaize, journaliste santé

Des problèmes musculaires et articulaires récurrents

© Adobe StockL’hypothyroïdie cause de multiples problèmes aux muscles, articulations et ligaments. Le corps commence à se raidir, on constate des troubles de la coordination et des vertiges. Ces handicaps sont dus à l’accumulation de liquide dans les muscles, ligaments et tissus ce qui fait que les déchets et toxines y stagnent. Ces troubles sont causés par un manque d’hormones thyroïdiennes.

Publicité

Les ligaments ont aussi tendance à se relâcher, causant des affaiblissements des genoux, des pieds plats voire des scolioses et des entorses. On se tient également de plus en plus voûté, on remarque une perte de tonus, on trébuche et les crampes musculaires se multiplient.

Publicité

Les nerfs sont aussi atteints suite à une circulation sanguine diminuée. Des sensations d’engourdissement et de picotements apparaissent. Le syndrome du canal carpien apparaît dans six cas d’hypothyroïdie sur dix.

Dans 40 % des cas, l’hyperthyroïdie peut causer, quant à elle, des tremblements légers mais quasi permanents. A noter que statistiquement, l’hyperthyroïdie est beaucoup moins fréquente que l’hypothyroïdie.

Attention : "le recours à de puissants anti-inflammatoires, en cas de douleurs articulaires ou musculaires dues à de l’hypothyroïdie, entrave la fonction thyroïdienne et aggrave le bon fonctionnement des métabolismes, ce qui entraîne une baisse d'immunité, une perte d’énergie, un mal être...", prévient le Dr Willem.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X