Les différentes causes de la cystite

Le prolapsus génital et urinaire, l'incontinence urinaire ou encore la baisse d’œstrogènes (ménopause) peuvent favoriser les infections urinaires. Néanmoins, d'autres causes existent comme les rapports sexuels avec utilisation de spermicides, les douches vaginales, l'utilisation de produits parfumés de type hygiène intime ou le port de sous-vêtements trop serrés.
Il faut donc, autant que possible, éviter ces facteurs de déclenchement, penser à boire suffisamment et à uriner dès qu'on en ressent le besoin.

Traiter la cystite avec l'homéopathie

Dès que l'on soupçonne une cystite aiguë, il est important de boire et de consulter rapidement son médecin traitant. Avec son accord, il est possible d'avoir recours à des traitements homéopathiques.
Cantharis 5 CH peut notamment être utilisé pour soigner la cystite lorsqu'elle s'accompagne de brûlures et de douleurs, à raison de 3 granules toutes les 30 minutes.
Pareiva brava en 4 ou 5 CH (3 granules par prise, à espacer de 30 minutes) permet également de soulager la douleur quand elle s'étend de la vessie jusqu'aux cuisses et qu'il est nécessaire de pousser lors des mictions.

Un remède homéopathique pour prévenir les infections urinaires

La prescription préventive de la cystite repose généralement sur Colibacillinum 7 CH, à raison de 6 granules une fois par semaine durant plusieurs mois.
Et lorsque l'infection urinaire est d'origine psychosomatique, c'est plutôt le remède Staphysagria 15 CH qui est recommandé.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.