Légionellose : la contagion

La légionellose, également connue sous le nom de la maladie des légionnaires, est une maladie respiratoire aiguë, grave due à une bactérie, la Legionella pneumophila. Elle entraîne une pneumonie et peut être mortelle.
Istock

Le développement de la bactérie

La legionella pneumophila est présente partout dans le monde. Elle se développe de préférence dans l'eau, à une température de 20 à 50°C mais idéalement à 35°C et peut même parasiter certaines espèces de protozoaires afin de se multiplier. On la retrouve dans l'eau des systèmes de refroidissement industriels et des hôpitaux, les systèmes d'air conditionné, les jacuzzis, les systèmes d'arrosage mal entretenus ou laissés à l'abandon mais on la retrouve également dans la nature, dans l'eau des rivières, des lacs, des sources et dans le terreau.

La contagion

La légionellose ne se transmet pas d’une personne à l’autre. Elle n’affecte que les personnes ayant été en contact direct avec la souche bactérienne. Même une brève exposition peut suffire à la contamination et celle-ci sera fonction de la concentration de bactérie dans l'eau infectée, du mode d’exposition ou de contamination et de la sensibilité des personnes qui y sont exposées. La contamination se fait souvent sous forme d’aérosol d’eau infectée par la bactérie ou d’inhalation ou d’ingestion d’eau contaminée. Elle atteint plus souvent les hommes âgés. Elle se manifeste sous la forme d’une pneumonie aiguë avec forte fièvre et toux et peut évoluer si elle n’est pas prise en charge rapidement vers une insuffisance respiratoire qui peut être mortelle.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.