Fièvre et vomissements

Les vomissements traduisent souvent un trouble digestif, mais pas seulement. S’ils s’accompagnent de nausées, de maux de ventre ou de diarrhée, on peut penser à des pathologies comme une gastro-entérite (notamment en hiver, en période d’épidémie), une pathologie dans laquelle on retrouve une fièvre modérée. Il faut en revanche davantage s’inquiéter lorsque la fièvre est importante (environ 40 °C) et persistante, car il peut dans ce cas s’agir d’une méningite, les vomissements étant caractéristiques et dits « en jet ». Les symptômes annexes peuvent également faire évoquer une méningite : une nuque raide et une douleur augmentée en penchant la tête ainsi qu’un violent mal de crâne.

Que faire en cas de fièvre et vomissement chez l'adulte

La conduite à tenir dépend de l’origine des symptômes, il est donc préférable, en cas de doute, de prendre rendez-vous chez son médecin. Néanmoins, en attendant la consultation, faites en sorte de soulager vos vomissements en respirant profondément, en jeûnant pendant quelques heures après avoir vomi (ou en prenant un repas léger, froid de préférence), en buvant régulièrement de l’eau à petites gorgées et en évitant les aliments gras, épicés, l’alcool, le tabac et le café. Si la fièvre est vraiment handicapante, vous pouvez prendre un antipyrétique, mais ne prolongez pas ce type de traitement sans avis médical.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure