Des pizzas Sodebo retirées de la vente pour présence de métal

Publié le 04 Juin 2019 par Emmanuelle Jung, journaliste santé
La marque Sodebo procède au rappel de plusieurs lots de pizza par précaution. En cause ? La suspicion de présence de corps étrangers métalliques.
Publicité

Des pizzas Sodebo retirées de la vente pour présence de métal© Istock

Avis aux amateurs de pizza ! L’enseigne Sodebo, leader des pizzas commercialisées en rayon frais, annonce le rappel de certains produits. Soyez prudent, si votre congélateur en contient. "La Société Sodebo a décidé, par mesure de précaution, de procéder au retrait et au rappel des produits suivants, suite à une suspicion de présence de corps étrangers métalliques", partage l’enseigne sur son site web.

Publicité

Trois saveurs seraient concernées par le rappel. Sodebo invite les personnes qui détiendraient les produits appartenant aux lots décrit ci-dessous de ne pas les consommer et de les retourner au magasin. Ils pourront, dès lors, obtenir un remboursement.

Publicité

Les pizzas jambon emmental, champignon de Paris, et 4 fromages sont à risque

La marque soupçonne trois séries de pizzas garnies, vendues en rayon frais, de contenir du métal. La référence des produits :

  • Pizza La Pizz 470 g, Jambon Emmental (DLC : 02/06/2019)
  • Pizza La Pizz 470 g, Jambon Champignon de Paris (DLC : 02/06/2019)
  • Pizza La Pizz 470 g, 4 Fromages (DLC : 03/06/2019)
Publicité

La société Sodebo déclare se tenir à disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions. Vous pouvez les contacter par téléphone au 0800 44 75 44 entre 8h et 20h du lundi au vendredi.

Ingestion de corps étrangers : quels sont les risques ?

Le principal risque encouru par l’ingestion d’un corps étranger est l’étouffement. L’association Attitude Prévention déclare qu’en France des milliers de personnes en meurent chaque année. "En 2012, près de 3000 personnes sont décédées de cette façon", insiste-t-elle. La moitié des victimes de suffocation sont des enfants de moins de 5 ans.

En principe, tousser un bon coup suffit à corriger le tir. Mais lorsqu’il y a étouffement par suffocation, la victime peut devenir rouge et voir sa respiration bloquée. L’association conseille dans ce cas d’opter pour la méthode des 5 vigoureuses « claques dans le dos » pour expulser le corps étranger avant de contacter les services secours (SAMU au 15 ou les Sapeurs-Pompiers au 18).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X