Déchirure musculaire à la cuisse : que faire ?

La déchirure à la cuisse est l’une des blessures musculaires les plus fréquentes chez les sportifs. Généralement causée par un effort physique intense, elle nécessite un soin particulièrement attentif afin de limiter les risques de récidives.

Publicité

© Istock©iStock

Déchirure musculaire : comment se manifeste-t-elle ?

Certains la décrivent comme une décharge électrique, tandis que d’autres la comparent à un coup de poignard ressenti dans le muscle. Dans tous les cas, la déchirure musculaire à la cuisse, ou ailleurs, se caractérise par sa survenue brutale. Cette soudaineté s’explique par la rupture simultanée de plusieurs fibres musculaires qui cèdent sous l’effet d’une tension excessive. La douleur perçue est alors tellement vive qu’elle oblige le sportif à interrompre son activité. Dans certains cas, la lésion est si importante qu’un hématome se forme au niveau de la zone impactée.

A lire aussi : Sur les pistes

Publicité
Publicité

Déchirure musculaire : comment est-elle traitée ?

Premier réflexe à adopter : l’immobilisation ! Pas question de poursuivre son effort avec une telle lésion. Il ne faut également pas tenter d’étirer le muscle affecté sous peine d’aggraver considérablement la blessure musculaire. Ensuite, les spécialistes recommandent d’appliquer une poche de glace le plus rapidement possible afin de réduire l’œdème et de soulager la douleur. Mais pour déterminer l’ampleur de la déchirure musculaire, une consultation médicale s’impose. Généralement, le médecin préconise la réalisation d’une échographie afin d’évaluer l’étendue de la lésion. En plus d’un traitement antalgique visant à réduire la douleur, des séances de kinésithérapie, une fois le muscle cicatrisé, peuvent être nécessaires pour lui redonner de l’élasticité.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X