Sommaire

D’autres soupçons…

D’autres soupçons…© Adobe StockOn accuse le portable de "chauffer les oreilles"… Tout usager connaît cette sensation ! Et pourtant, selon Olivier Merckel de l’Afsset, "le mobile ne produit pas d’échauffement perceptible" ! On a aussi avancé des risques de maladie de Parkinson, mais là encore rien n’est prouvé… "Des travaux sur le rat ont suggérés que le rayonnement pourrait modifier la barrière qui protège le cerveau de la pénétration de substances présentes dans le sang, d’où la crainte que de l’aluminium puisse aussi passer et entraîne cette pathologie… mais ce sont là des extrapolations", insiste Stéphane Kerckhanove de l’Association Agir pour l’Environnement.

Sources

> M. Hours et al. Téléphone mobile, risque de tumeurs cérébrales et du nerf vestibuloacoustique : l’étude cas-témoins INTERPHONE en France. Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique 55 (2007) 321–332. > S. Sadetzki et al. Cellular phone use and risk of benign and malignant parotid gland tumors. Am J of epidemiology. Advanced Access published Decembre 6, 2007. > www.sante.gouv.fr > www.afsse.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.