Sommaire

Les antennes relais innocentées ?

Les antennes relais innocentées ?© Adobe StockCertaines communes ont interdit l’implantation d’antennes relais près de crèches et d’écoles, et de nombreux riverains se plaignent d’effets secondaires (maux de tête, troubles du sommeil…). Les opérateurs, eux, se veulent rassurants. Toutefois, "nous ne pouvons pas affirmer qu’elles n’ont aucun effet sur la santé, explique Olivier Merckel de l’Afsset. On n’est jamais sûr de rien... même si nous avons surtout des doutes concernant les téléphones portables ! L’exposition à laquelle ils soumettent l’usager est en effet nettement supérieure à celle des antennes relais…"

Sources

> M. Hours et al. Téléphone mobile, risque de tumeurs cérébrales et du nerf vestibuloacoustique : l’étude cas-témoins INTERPHONE en France. Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique 55 (2007) 321–332. > S. Sadetzki et al. Cellular phone use and risk of benign and malignant parotid gland tumors. Am J of epidemiology. Advanced Access published Decembre 6, 2007. > www.sante.gouv.fr > www.afsse.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.