Sommaire

Des risques de cancer prouvés !

Des risques de cancer prouvés !© Adobe StockLe site de l’Institut national du cancer est clair... Parmi les champs électromagnétiques sur lesquels repose la téléphonie mobile, "certains (…) ont été reconnus comme potentiellement cancérigènes"… D’où la mise en place par l’OMS du programme international Interphone. L’enquête est en cours, mais certains de ses travaux confirment déjà des risques. Voici les conclusions partielles de l’équipe lyonnaise Interphone : "l’analyse des gliomes (cancer du cerveau) montre une proportion plus importante d’utilisateurs réguliers chez les cas (61,5 %) que chez les témoins (56,3 %)". Et c’est pire du côté des chercheurs israéliens qui notent un risque de
tumeursalivaire supérieur de 50 % chez certains utilisateurs réguliers !

Sources

> M. Hours et al. Téléphone mobile, risque de tumeurs cérébrales et du nerf vestibuloacoustique : l’étude cas-témoins INTERPHONE en France. Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique 55 (2007) 321–332. > S. Sadetzki et al. Cellular phone use and risk of benign and malignant parotid gland tumors. Am J of epidemiology. Advanced Access published Decembre 6, 2007. > www.sante.gouv.fr > www.afsse.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.