Val Kilmer s’exprime affaibli par son cancer de la gorge

Malgré son cancer de la gorge et la trachéotomie qu’il a subie, Val Kilmer a tenu à s’exprimer publiquement devant les Nations Unies à New York. Sa voix s’est trouvée faible et marquée par l’opération.

C’est la première fois qu’il s’exprime publiquement depuis qu’il a révélé être atteint d’un cancer de la gorge. Le diagnostic remonte à l’année 2015. Mais ce n’est qu’en 2017, au Hollywood Reporter, que Val Kilmer a avoué se battre contre un cancer de la gorge agressif… après l’avoir démenti pendant 1 an. Une annonce qui n’avait pas manqué de faire gagner la panique des fans.

Il aura attendu deux ans avant de s’exprimer à nouveau. Le 20 juillet dernier, l’acteur était convié aux Nations Unies, à New York, afin de recevoir un prix pour sa fondation artistique TwainMania. C’est avec une voix affaiblie et marquée par la trachéotomie qu’il a subie qu’il a rpis la parole lors d’un discours.

En effet, le traitement des cancers de la gorge peut justifier le recours à une trachéotomie, intervention chirurgicale qui permet d’améliorer la respiration du patient par une ouverture de la trachée. Cette opération peut affecter la voix de façon irréversible.

"Je ne peux plus parler longtemps"

C’est en effet, d’une voix faible que Val Kilmer a entamé son discours. "Je ne vais pas parler longtemps, parce que je ne peux plus parler longtemps", déclare l’acteur de 59 ans. Une séquence, relayée par Ulnterview, qui a suscité la compassion des fans. Ses déclarations étaient, semble-t-il, inaudibles.

"Je ne savais pas que le cancer de la gorge l’avait laissé dans cet état. Ça m’attriste vraiment", commente un internaute.

"Pauvre Val, j’espère qu’il s’en remettra. Je ne peux comprendre un seul mot qu’il dit", peut-on encore lire.

Mais malgré les effets du cancer, l’acteur n’est pas décidé à lever le pied. Val Kilmer a annoncé récemment faire partie du castingTop Gun : Maverick, la suite du film culte dans lequel il incarnait Tom Iceman Kazansky. Le film, présenté par Tom Cruise en bande-annonce, est prévu pour juin 2020.

Cancer de la gorge : pourquoi envisager la trachéotomie ?

"Le traitement des cancers de la sphère ORL, dont le cancer de la gorge fait partie, peut justifier le recours à une trachéotomie. Elle est effectuée pour vous permettre de respirer si les voies aérodigestives supérieures sont bloquées ou rétrécies [par le cancer, ndlr]", explique l’Institut National du Cancer.

La trachéotomie est une ouverture réalisée par une intervention chirurgicale, au niveau de la trachée. Les médecins vont y insérer une canule (tube en plastique courbé d’environ 10 cm) pour permettre la respiration. La canule peut être provisoire ou définitive.

Cancer de la gorge : quelles sont les conséquences ?

La trachéotomie empêche de parler temporairement. Mais certains cancers ORL impliquent l’ablation totale du larynx. On parle alors de trachéostomie. Il n’est alors plus possible de parler comme avant. Et ces effets sur la voix sont définitifs : le larynx, composé des cordes vocales, est indispensable à la phonation. S’ils sont retirés, la voix du patient se verra alors particulièrement affectée.

"Il est néanmoins possible d’apprendre à parler différemment notamment grâce à un travail avec un ou une orthophoniste", rassure néanmoins l’Institut.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.