Sommaire

Les essais cliniques en cours de développement

Lymphome à cellules du manteau : comment accéder aux essais cliniques ?© Istock

A l’heure actuelle, certains essais thérapeutiques sont en cours d’évaluation. "Ils misent sur l’association de l’Ibrutinib ® à des molécules comme Vénétoclax® (une molécule de ciblage thérapeutique), détaille le Dr Thieblemont. On pense que l’association de ces deux médicaments va faire encore mieux que l’Ibrutinib, administré seul. Actuellement, nous sommes en phase 3 randomisée. Cela signifie que cette solution est désormais proposée aux patients qui acceptent de l’utiliser et de participer à l’essai.

En termes d’essais thérapeutiques, le Dr Thieblemont évoque aussi Car-T cells®. "C’est un système d’immunothérapie cellulaire. Les essais thérapeutiques sont actuellement menés en France dans certains centres pour lymphomes en rechute", poursuit le médecin.

Les CAR-T cells sont des cellules reprogrammées pour combattre le cancer. "Pour pallier le défaut d'activation des lymphocytes T, (cellules du système immunitaire en charge de la détection et de la destruction des cellules malignes), les chercheurs ont eu l'idée de les reprogrammer. Une fois modifiées ces cellules appelées CAR-T cells (pour Chimeric Antigen Receptor T-cells) vont reconnaître les cancers et les détruire", explique de son côté le CHU de Montpellier.

Néanmoins, ce traitement est lié à un certain nombre d’effets secondaires. L' activation des lymphocytes T contre la tumeur conduit à des effets indésirables importants qui nécessitent, dans environ 10 % des cas, une surveillance en soins intensifs.

Les tests menés par le laboratoire MD Anderson

De son côté, le Dr Wang évoque des tests ciblés, menés par MD Anderson. "Des essais sont en cours pour tester de nouvelles thérapies. Deux études que je mène sont connues sous les termes EXPLORE et ZUMA-2".

"EXPLORE vise à personnaliser le traitement des patients atteints de lymphome à cellules du manteau en cas de rechute. Durant cet essai clinique, on prélève un morceau de tissu de la tumeur chez le patient pour l’insérer au sein d’une souris. La tumeur va alors se développer chez l’animal ce qui permet aux chercheurs de tester les effets de certains médicaments avant de les administrer aux patients".

En outre, le test ZUMA-2, également en cours d’essai chez MD Anderson, mise sur les lymphocytes T (cellules libérées par la moelle osseuse). "Elles sont prélevées chez certains malades et ensuite manipulées en laboratoire pour pouvoir lutter contre les cellules cancéreuses chez les patients en rechute ou réfractaires [qui ne répondent pas aux traitements, ndlr]", poursuit le spécialiste.

Comment accéder à l’un de ses protocoles si on est patient français ?

Le Dr Wang conseille aux patients de consulter leur oncologue français afin d’évoquer les différents essais cliniques à envisager. "Votre médecin peut vous aider à identifier les essais qui vous conviendront le mieux. J’ai déjà collaboré avec des spécialistes du lymphome à cellules du manteau en France, dont le Dr Steven le Gouil [CHU de Nantes, ndlr]".

En outre, le chercheur recommande de consulter le site www.clinicaltrials.gov. "Vous y trouverez des informations sur tous les essais cliniques bénéficiant d’un financement par le gouvernement des Etats-Unis ainsi que sur certains tests menés par des laboratoires pharmaceutiques ou autres groupes". Quant aux essais cliniques menés par le laboratoire MD Anderson, ils sont répertoriés sur leur site.

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Merci au Dr Michael Wang, directeur et fondateur d’un programme d’excellence sur le lymphome à cellule du manteau au département lymphome du Centre de cancérologie MD Anderson (Université du Texas, Houston).

Merci au Pr Catherine Thieblemont, hématologue, chef de service Hémato-oncologie à l’Hôpital Saint-Louis à Paris.

Comprendre les lymphomes non hodgkiniens, France Lymphome Espoir, Septembre 2011

Lymphome à cellules du manteau, Société Canadienne du Cancer

À propos du lymphome à cellules du manteau, Leukemia & Lymphoma Society, janvier 2018

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.