Cancer et hormonothérapie : les effets à connaître
Sommaire

Des troubles de l’humeur

Des troubles de l’humeur© IstockQue ce soit pour le cancer du sein ou le cancer de la prostate, le traitement par hormonothérapie peut entraîner des troubles de l’humeur. "Il s’agit de déprimes plus ou moins passagères, explique la Dre Colomba-Blameble. Si elles sont significatives, on les traite."

Comment ? Via une prise en charge psychologique et/ou la prescription de médicaments comme des antidépresseurs.

Une fatigue

Si le cancer en lui-même fatigue, son traitement aussi. En effet, celle-ci peut être due à "la combinaison de plusieurs modifications : une diminution du nombre des globules rouges (anémie), une diminution de la force musculaire et une diminution de l’élan vital", explique l’Association française d’urologie (AFU).

Que faire ? Se ménager : "La fatigue doit être gérée en adaptant ses activités à ses capacités et en programmant éventuellement une courte sieste après le déjeuner", conseille l’AFU.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Remerciements aux docteurs Emeline Colomba-Blameble et Paul Cottu, oncologues médicaux.

"Effets secondaires de l'hormonothérapie". Société canadienne du cancer.

"Traitement hormonal : suppression androgénique pour le cancer de la prostate". Association française d'urologie.

"Soigner un cancer par hormonothérapie". Fondation ARC.

La rédaction vous recommande sur Amazon :